Affrontement est-ouest

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (842 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un nouvel affrontement Est-Ouest (1975-1985)

Equilibre internationale de la détente remis en cause par la fragilisat° des 2 blocs : profitant de l’affaiblissement américain, l’URSS cherche àrenforcer ses posit° sur le Tiers Monde & en Europe pour masquer ses difficultés intérieures. La guerre froide est relancée à partie de 1975 : on parle de « guerre fraîche ».

1-    Le redéploiementde la puissance soviétique
L’URSS avance de nouveaux pions sur l’échequier mondial. Brejnev parle d’une « stratégie oblique » pour rompre l’encerclement de son pays mais pour le bloc occidentalec’est plutôt un « nouvel expansionnisme soviétique »

L’Afrique : sous-développée, elle constitue un terrain privilégié. Décolonisat° entraine guerres civiles + instabilités politiques.  L’URSS soutientles régimes socialistes qui se mettent en place en Angola et au Mozambique (1974 & 1975)  en déléguant les troupes cubaines de Fidel Catro dans la guerre civile. URSS signe aussi des accords decoopérat° avec plusieurs Etats africains qui passent dans sa zone d’influence (ex : Ethiopie).

En Asie : Péninsule Indochinoise bascule dans le camp communiste. République populaire du Laos proclaméeen 1975. Vietnam, membre du CAEM depuis 1978, intervient au Cambodge en 1979. Soutenu par l’URSS, il combat le nouveau pouvoir en place, le régime prochinois des Khmers rouges.

En Amérique latine :un « 2nd Cuba » menace le périmètre de sécurité des américains : au Nicaragua, l’URSS soutient la révolution sandiniste (= Front de libérat° nationale du Nicaragua, se référant à Augusto CésarSandino, héros de la résistance latino-américaine des années 1930. A pour priorité de chasser du pouvoir le dictateur Somoza soutenu par les USA depuis 1936) qui renverse la dictature en place du présidentSomoza en 1979.

2-    Les débuts de la « guerre fraîche »
Dès 1975, la détente n’est plus qu’une facade illusoire. Le président Jimmy Carte soutient des dissidents soviétiques (se posant comme...
tracking img