Afrique debout

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Eurocentrisme versus Afrocentrisme 1- L’Eurocentrisme :
L’Eurocentrisme dont la démarche historique repose sur les principes du "Modèle Aryen", inonde 99 % des ouvrages scientifiques traitant de l’histoire de l’humanité en Occident. On ne peutpas y échapper.
Quelles sont les particularités de ce "Modèle" historique ?
Né surtout à l’époque des "Lumières", il fait dogmatiquement de la Grèce antique, le berceau des disciplines scientifiques et philosophiques de l’humanité (mathématique, philosophie, architecture, démocratie, etc...). Ainsi, les Thalès, Platon, Euclide et autre Pythagore seraient non seulement les premiers penseurs del’histoire mais aussi les premiers théoriciens dans le domaine de l’investigation scientifique. Tout ce qui a été fait par les autres peuples, dans l’histoire de l’humanité, ne compte pas !
Ce "Modèle" a toujours fait la fierté des historiens occidentaux qui y ont trouvé une justification historique de leur pseudo-supériorité et de leur main mise sur la planète que résume pour nous parfaitementl’économiste anglais David Hume :
"Je suspecte les Nègres et en général les autres espèces humaines d’être naturellement inférieurs à la race blanche. Il n’y a jamais eu de nation civilisée d’une autre couleur que la couleur blanche, ni d’individu illustre par ses actions ou par sa capacité de réflexion... Il n’y a chez eux ni engins manufacturés, ni art, ni science. Sans faire mention de nos colonies, ily a des Nègres esclaves dispersés à travers l’Europe, on n’a jamais découvert chez eux le moindre signe d’intelligence".
Tant que les historiens se bornent à étudier l’histoire de l’Europe, le mal est moindre. Mais les choses se dégradent sérieusement lorsque le "Modèle Aryen", s’ingénie à nier systématiquement la valeur du génie africain !
2- L’Afrocentricité :
L’absurdité du "Modèle Aryen"est de vouloir nous faire croire (mettons de côté la couleur noire), qu’un homme moderne née il y a 160 000 ans en Afrique, aurait attendu environ 159 600 ans pour faire germer, eu Europe (comme par magie), la première réflexion philosophique ou mathématique ? Soyons clair, c’est un mensonge grotesque !
En s’appuyant sur J. P. Sartre, voilà ce que nous en dit le professeur Obenga (Cf. JP Sarte àpropos de la mauvaise foi) :
"L’être humain de "mauvaise foi" est celui qui prend une attitude négative vis à vis de lui-même. C’est à dire qu’il fait semblant d’ignorer la vérité qu’il n’ignore pourtant pas. En cachant la vérité qu’il n’ignore pas, l’être humain de "mauvaise foi" ment. C’est à dire qu’il se constitue comme un NON dans le monde. Il ment perpétuellement. Dans son mensonge, il donneà croire qu’il dit vrai tout en sachant qu’il n’est qu’un gros menteur. L’être humain de "mauvaise foi" est un Crétois, c’est à dire un menteur conscient de mentir et d’en tirer un certain sérieux".
Il est même intéressant de constater que dans les dictionnaires médicaux, le "Mégalomane" se définit comme quelqu’un :
"Ayant la folie des grandeurs qui va de la surestimation orgueilleuse de sapropre valeur jusqu’au délire de grandeur vrai (...) Il surestime ses capacités et ses moyens ; il se croit riche et puissant (...) Il est persuadé d’être doué d’une vaste intelligence (...) Dans son délire de grandeur, il s’identifie aux plus grands personnages (Ramsès II, Thoutmosis II, Imhotep...) Son crédo : je suis le prince des anges, le justicier du monde, je commande à des millions d’hommes,je suis la conscience du monde, la lumière des hommes, le seul vrai prophète et le suprême élu (...) L’intuition, l’imagination, les fausses interprétations suffisent à alimenter son délire"...
Pour le "Mythomane", nous avons :
"Tous les moyens sont bons pour déguiser ou tromper, les mensonges, les fables, affabulations, simulations (...) Parfois le mythomane d’insincère qu’il est...
tracking img