Afrique du sud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 89 (22036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document






INTRODUCTION


Si l'on se réfère tout d'abord à la définition de la géopolitique, on découvre qu'il s'agit d'une méthode particulière qui repère, identifie et analyse les phénomènes conflictuels, les stratégies offensives ou défensives centrées sur la possession d'un territoire, sous les triples regards des influences du milieu géographique, pris au sens physique comme humain, desarguments politiques des protagonistes du conflit, et des tendances lourdes de l'histoire. Dans les différentes situations où l'on parle de géopolitique aujourd'hui, il s'agit en fait essentiellement de conflits de pouvoir sur des territoires et sur les hommes qui s'y trouvent. Dans ces confrontations de forces politiques, chacun des belligérants choisit dans le champ de l'histoire et de lagéographie les événements ou les configurations, qu'elles soient cartographiques, culturelles ou sentimentales, qui justifient au mieux ses intérêts et ses revendications.

La fin de la Guerre Froide avait fait espérer une nouvelle ère pour l’Afrique. En effet, durant cette période, le continent africain ne représentait qu’un enjeu. L’Afrique était ainsi devenue un vaste espace ou s’affrontaient lesinfluences des grandes puissances.

Mais elle n'était pas reconnue comme un acteur, un personnage d'influence géopolitique mondiale : L’image que l’on invoquait de l’Afrique correspondait pour |'essentiel| a celle que l’on avait du Tiers Monde : la misère, les maladies, la famine, un monde paysan solidaire mais privé de moyens techniques, l’absence quasi-complète d'industrie, l’exportationdes denrées agricoles a des prix dérisoires...


Qu’en est-il aujourd'hui ? Aux prémices d’un nouveau millénaire, le bilan est catastrophique. L’Afrique est le seul continent dont la population gagne moins qu'autrefois. La croissance est relativement faible, avoisinant les 2.1% en 2013. Et le développement n’est toujours pas au rendez-vous.

Or, être un acteur géopolitique requiert unecertaine puissance économique, commerciale, financière, militaire et culturelle. Les Etats-Unis ont ainsi imposé leur leadership à travers le monde, en incarnant tout a la fois, un pouvoir intellectuel ou plutôt culturel, tels les Grecs, mais aussi une force commerciale comme les Carthaginois et une puissance militaire, tels les romains.

Aujourd’hui, force est de se demander si l’Afrique va enfinréussir à s‘imposer en tant qu’acteur. En effet, il convient d’analyser ses forces et ses faiblesses. D’une part, on s'attarde sur les différents maux de l’Afrique. On dit souvent qu’elle a faim. Un Africain sur trois souffre de malnutrition et la survie de certaines régions dépend seulement de l’aide alimentaire des pays riches.

De vastes zones (déserts et forêts denses) sont inhabitables. Lamajorité des Africains vit a la campagne, mais la misère les pousse vers les villes, dont la population augmente démesurément. Les peuples et les cultures d’Afrique sont très variés. Mais surtout, on distingue quatre grands problèmes qu’elle doit surmonter.

- Les mauvaises conditions de vie qui limitent l’espérance de vie a 53 ans et favorisent l’extension des maladies tropicales et du sida.
-L’économie est souvent en faillite : peu de progrès agricole, échec de l’industrialisation, recul de la part de l’Afrique dans le commerce mondial.
-L'endettement très lourd: l’Afrique doit plus d’argent qu’e||e n’en gagne. Beaucoup de pays ne vivent que de |’exportation d’une ou deux matières premières et leurs revenus s'effondrent quand les prix baissent.
-Le tracé des frontières n’a pasrespecté la répartition géographique des ethnies et les rivalités religieuses et politiques sont nombreuses : guerres civiles et affrontements touchent de nombreuses régions.

D’autre part, il ne faut pas négliger que l’Afrique a des potentialités. Elle dispose en fait de nombreuses ressources qui mériteraient d’être mises en valeur. Malgré une forte natalité, elle est encore peu peuplée, avec...
tracking img