Agamemnon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Tragédie chez les Grecs.
La tragédie prit naissance en Grèce, dans les fêtes de Dionysos. Chaque année, on chantait à Athènes un dithyrambe en l'honneur dece dieu mis en pièces par les Titans : un chorège rapportait quelque partie de la légende religieuse, tandis qu'un choeur de cinquante personnes hurlait en tournantautour d'un autel où l'on immolait un bouc. De là vint le mot tragédie (du grec tragos = bouc, et ôdè = chant), qui veut dire chant du bouc. Selon quelques-uns, lespersonnages du choeur se déguisaient en Satyres, avec des jambes et des barbes de bouc, pour figurer le cortège habituel de Dionysos. L'auteur du plus beaudithyrambe obtenait en récompense un boeuf, et non pas un bouc, comme l'ont dit Horace et Boileau. Thespis semble avoir, le premier, mis en action, en drame (drama), lalégende, qui jusque-là, n'était qu'un simple récit : le choeur suivit son rôle, mais non plus d'une façon continue; de temps en temps un personnage s'en détachait etparlait seul, soit pour répondre aux cris du choeur, soit pour le provoquer à de nouveaux chants. Une seconde et plus importante innovation de Thespis fut de prendrequelquefois le sujet de ses drames en dehors de la légende consacrée, et d'émanciper la tragédie du cercle où la renfermait la religion : c'est ainsi qu'on luiattribue une Alceste. De ce jour, la tragédie, telle que nous la concevons aujourd'hui, était au moins ébauchée; seulement le choeur la remplissait encore presque toutentière. II appartenait aux successeurs de Thespis de réduire l'élément chorégraphique et musical, et de développer au contraire l'action proprement dite.
tracking img