Agences de notation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Le métier des agences de notation est d’évaluer et de noter la solvabilité à long terme d’un emprunteur, que ce soit une entreprise ou un état, finançant en partie son activité par le recours au crédit. Elles incarnent la position d’arbitre : tant qu’elles jugent leurs revenus suffisant pour rembourser leurs dettes, les entreprises ou Etats peuvent continuer à lever de l’argent àdes taux d’intérêt relativement bas. Mais si l’une des agences baissent leur note, voilà que les investisseurs s’éloignent d’eux et ainsi font monter les taux d’intérêt. Voilà pour la théorie.
Mais la réalité est plus complexe et mérite que l’on s’intérroge sur son rôle dans l’économie. De la crise de 1929, à celle des Subprimes en passant par la situation dans laquelle se trouve en Grèceaujourd’hui, toutes montrent le rôle négatif des agences de notation dans l’économie.
C’est pourquoi nous posons la problématique suivante : Faut il supprimer les agences de notation ?
Nous y répondrons par le plan phrase suivant :
Bien que de nombreux arguments pèsent pour la suppression des Agences de notation celles-ci conservent une utilité à condition d’être réformées.

I. Bien que de nombreuxarguments pèsent pour la suppression des A de N …
a) Fonctionnement douteux

Les agences de notation suscitent de nombreuses critiques notamment liées à leur fonctionnement douteux.

Depuis les années 1970, les agences de notation ne sont plus payées par les investisseurs qui utilisent la notation dans leur stratégie d’investissement, mais par les émetteurs des produits soumis à lanotation. Cela créer une situation où les agences, afin de conserver la relation commerciale avec leurs clients, sont incitées à fournir des notation accommodantes. Ainsi on peut clairement soulever le risque de conflit d’intérêt.

Elles fournissent également des services de « pre-rating ». Cela correspond à une simulation de notation par une agence sur demande de l’émetteur, permettant ainsi à cesderniers de tester leur produit auprès de différentes agences avant de choisir la plus favorable. C’est une sorte de « rating shopping » : les moins bonnes notes issues de ces simulations ne sont pas publiées.

Enfin notons que l'importance qui a été donnée par les institutions publiques à ces notations produites par des entreprises privées est trop conséquente. Par exemple, le niveau de capitauxpropres réglementaires des banques dépend pour partie de ces notes, ou encore, les actifs acceptés par la Banque centrale européenne (BCE) en garantie dépendent également de ces notes. De ce fait, les Etats ont donné aux agences de notation un rôle clé dans le système financier sans pour autant exercer sur elles un contrôle réel. D'autant plus qu'au nom du secret industriel, les agencess'attachent à préserver la plus grande opacité sur leurs méthodologies.

b) Accélérateur de crise

Le devoir des agences de notation consiste à évaluer la solvabilité d’un emprunteur, mais malgré les information qu’elles étaient censées détenir, elles n’ont jamais été capable d’anticiper les crises. Chacune des trois plus grosse agence ont mis un triple A, la note maximale, aux produits hypothécairessubprime.

A cela s’ajoute le fait que les agences de notation sont autorisées à fournir des services auxiliaires ou de conseil aux émetteurs. Ainsi dans le cadre des produits structurés, elles participent bien souvent au montage des produits qu’elles vont ensuite noter. En 2001, Golman Sachs a fourni à la Grèce, déjà fortement endettée, un produit dérivé camouflant un prêt d’un milliard dedollars, Moody’s a scellé le montage financier de la note maximale.

Ainsi elles sont capables de conseiller les Etats ou les entreprises dans des stratégies douteuses, et une fois la santé de l’entreprise ou de l’état visiblement dégradée, l’agence finit par abaisser la note. Or cela ne fait que l’enfoncer davantage. Le schéma est le suivant : les agences baissent la note fortement pour...
tracking img