Agnosies

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3100 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PERCEPTION ET AGNOSIES
DU Neuropsychologie Montpellier Didier TOURNIAIRE 16 décembre 2008

Les agnosies (Freud, 1891)
• Impossibilité d'identifier un objet offert à la perception • Absence de déficit élémentaire, de syndrome confusionnel, de trouble de la conscience, de l'attention et de trouble du langage. • Impossibilité de nommer, montrer l’usage ou désigner en choix multiple le stimulus • Trouble de traitement cortical du signal :
– lésion des aires associatives uni - ou multimodales – respect des aires sensorielles primaires.

• Variétés sémiologiques : agnosies visuelles, auditives et tactiles… • Reconnaissance possible du stimulus par autre canal sensoriel :
– un objet non reconnu par la vue pourra l’être au son.

PERCEPTION ET AGNOSIES
I - LES AGNOSIES VISUELLESII - LES AGNOSIES AUDITIVES III - LES AGNOSIES TACTILES IV - LES AGNOSIES OLFACTIVES V - LES AGNOSIES GUSTATIVES

I - LES AGNOSIES VISUELLES
A - Classification neuropsychologique B - Classification étiologique C - Formes sémiologiques D - Formes anatomiques

A - Classification neuropsychologique
1 - Classification neuropsychologique classique
a - L'agnosie visuelle aperceptive b -L’agnosie visuelle associative c - L'agnosie asémantique d - L'anomie

2 - Modèles cognitivistes

a - L'agnosie visuelle aperceptive
• Décrite par Lissauer • Trouble du traitement de bas niveau de l'information, local ou global. • Respect du traitement élémentaire de l’ information visuelle :
➠ perception de la luminosité, des longueurs, des formes élémentaires et de l'acuité visuelle.

•Incapacité de recopier un dessin, d’apparier entre eux les objets et les dessins et de désigner un objet. • Mauvaise identification des objets entrelacés, des dessins stylisés, des lettres dégradée ➠ épreuve de Lilia Ghent

• Conscience des difficultés • Parfois identification d’un détail saillant • Identification souvent possible des formes • Identification possible de l’objet au tact, au son, voirel’odeur. • Lésion bilatérale de la région temporo occipitale ou à prédominance droite.

b - L'agnosie visuelle associative
• Analyse perceptive normale, • Copie correcte du dessin, le malade peut décrire l’objet sur ordre • Mauvaise identification de l’objet par défaut de lien vision/ représentation interne de l’objet. • Fait intervenir le lexique des caractères moyens de l'objet.

./.agnosie visuelle associative
• Échec en dénomination de l’objet • Échec aux questions en choix multiple concernant l’objet • Échec d’appariement de stimulus visuels d’une même catégorie sémantique.

./. agnosie visuelle associative
• Erreurs souvent morphologiques : • Identification de l’objet par le tact, ou le bruit (cloche), voire l’odeur ; • Parfois énumération des caractéristiques qui permetl’identification

c - agnosie asémantique
• Perte de la connaissance de l’objet, description • Uni ou surtout multimodale (ou « agnosie associative multimodale ») :
= pas d’aide par un autre canal sensoriel

• Formes partielles : – erreurs ou imprécisions sémantiques : outil pour marteau, récipient pour seau – Connaissance de l’ordre (végétal ou animal), mais méconnaissance de l’objet luimême

./. agnosie asémantique
• Déficit parfois spécifique d’une catégorie :
– animaux, objets manufacturés ou autres catégories (les fleurs…). – Mais non des lettres, les visages et les couleurs

• Déficit parfois portant sur les représentations concrètes ou abstraites (dessin de violence…).

d - anomie d’objet
• Ou aphasie optique, Freund (1889) • Impossibilité de dénomination del’objet • Mais description et mime de l’objet correct, reconnaissance possible. • Parfois approches langagières

A - Classification neuropsychologique
1 - Classification neuropsychologique classique
a - L'agnosie visuelle aperceptive (Lissauer) b - L’agnosie visuelle associative c - L'agnosie asémantique d - L'anomie

2 - Modèles cognitivistes

2 - Modèles cognitivistes
• Modèle de...
tracking img