Agnus scyctus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

L'article "Agnus Scythicus" est tout à fait représentatif de la manière de procéder de Diderot dans l'encyclopédie. Un article assez anodin se révèle tout à fait critique ou contestataire par sa tonalité ou son contenu. Ici, l'efficacité vient conjointement du contenu, une véritable leçon de méthode qui rappelle Bayle et Fontenelle et de la structure très didactique. L'article esten effet conçu comme un ensemble de recommandations méthodologiques posant les principes d'un raisonnement simple et comme les étapes d'une recherche qui est celle de la vérité.
Une 1ère observation fait apparaître la reprise anaphorique de la formule "il faut" (5 fois, plus une formule négative, "il ne faut pas") et une division générale du texte en 7 paragraphes, le 1er étant nettement pluslong que les autres.

? LECTURE ?

Une 1ère observation fait apparaître la reprise anaphorique de la formule "il faut" (5 fois, plus une formule négative, "il ne faut pas") et une division générale du texte en 7 paragraphes, le 1er étant nettement plus long que les autres.

On pourra analyser successivement ces sept étapes.

I. 1ERE ÉTAPE : ANNONCE DES OBJECTIFS

? La première ligneprécise la nature de la déviation à partir de la notion qui donne son titre à l'article ("cet article nous fournira des réflexions") : de l'étude d'une plante, on passe à l'énoncé d'une réflexion.
? Les objectifs visés sont immédiatement précisés (contre la superstition et les préjugés). Diderot décrit alors le processus qui fait qu'une opinion est crue et admise (prise de position dans l'analyse d'unsavant, puis d'autres et encore d'autres sans objection ni remise en cause).
? On note la précision dans l'analyse du phénomène qui relève de la psychologie et du respect du savoir ("gravité, persuasion, lumière, probité, premier génie, poids d'autorité").
? Le résultat conduit au principe d'autorité dont Bayle avait déjà montré ("Pensées Diverses Sur La Comète"), ainsi que Fontenelle ("La Dentd'Or"), qui le permettait d'affirmer comme vrai des choses qui ne le sont pas.
? A partir de l'analyse de ce processus, Diderot apporte plusieurs éléments de méthode pour lutter contre les préjugés et la superstition. Tous ces éléments sont reconnaissables par leur commencement "il faut".

II. 2E ÉTAPE : PREMIÈRE CLASSIFICATION

? Le 1er "il faut" présente la nécessité d'une premièreclassification : "il faut distinguer les faits en deux classes".
? Le critère de classification est le caractère ordinaire ou extraordinaire de ces faits. La classification à pour objectif d'établir comment ces faits peuvent être considérés comme réels et authentiques.
? Si l'on peut accepter, pour prouver l'authenticité des premiers, des témoignages dignes de foi, l'authenticité des seconds nécessitepour être accepter des témoignages de beaucoup plus de poids.
? La synthèse du principe est donné en fin de paragraphe sous la forme d'une comparaison avec une progression inversement proportionnelle ("en raison inverse").

III. 3E ÉTAPE : DEUXIÈME CLASSIFICATION

? La 2ème classification est présentée comme un impératif ("il faut subdiviser").
? Elle n'est pas une classification à l'intérieurde la 1ère : elle repose sur des critères différents. Il s'agit ici de la durée des faits ("transitoires permanents" [l.19-20]).
? Diderot définit les faits en 2 formules parallèles. La distinction a pour objectif de faire remarquer que l'authenticité des premiers est plus difficile à prouver que celle des seconds (qui durent), et donc doit rendre plus attentifs et plus méfiants celui qui enprend connaissance et les étudie.

IV. 4E ÉTAPE : TROISIÈME CLASSIFICATION

? Cette nouvelle classification est encore présentée comme une nécessité (récurrence de "il faut") et établit 2 subdivisions dont les critères sont respectivement le temps et le lieu ("siècle éclairé" = "temps de ténèbres et d'ignorance").
? Cette division nouvelle qui n'est pas explicitée, est une manière d'insister...
tracking img