Agroecoligie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 75 (18709 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier Spécial Agroécologie – CARI - mai 2008

DOSSIER SPECIAL

AGROECOLOGIE
à l’occasion

Mai 2008 des 10 ans du CARI

FABRICATION

DE COMPOST A

AKKA – OASIS

DANS LA REGION DE

TATA - MAROC

EDITORIAL
Par Jean-Luc Messe
ans les années 60, les analyses du Laboratoire coopératif (laboratoire indépendant d’analyses des aliments) montrèrent les premières retombées négativesdu productivisme en agriculture (trop de nitrates dans les petits pots pour bébés, résidus de pesticides dans les fruits et les légumes…). C’était l’époque où, après les conséquences désastreuses de la seconde guerre mondiale, il fallait augmenter de façon importante la production agricole pour assurer la satisfaction alimentaire de la population. Seul un petit groupe d’agriculteurs, d’agronomes,d’écologistes avant l’heure, s’alarmèrent de cette situation et prônèrent l’agrobiologie, c’est-à-dire une agriculture sans engrais de synthèse ni pesticides, une agriculture fondée sur l’entretien de la fertilité naturelle des sols et l’utilisation des ressources locales renouvelables, comme le fumier transformé en compost. (suite page 2)
EDITORIAL p 1-2

S O M M A I R E

QU’EST-CE-QUEL’AGROECOLOGIE ?

p 3

D

POURQUOI L’AGROECOLOGIE ? p 3-13 Dans le contexte socio-économique p 3-7 Dans le contexte des terres tropicales, sub-tropicales et oasis Face à la désertification p 8 Les avantages agronomiques p 9-13 TEMOIGNAGES et INTERVIEW D’AGROECOLOGISTES p 14-24 Stéphane Pétrimaux – Languedoc Roussillon p 14 Georges Zongo – Burkina Faso p 14-16 Jean Paul Cabanis – Petite Camargue p16-17 Gabriel Guet – France et Madagascar p 17-18 Saleh Béchir et Mohammed Lessoued – Tunisie p 18-19 Edward Sue – Ethiopie p 19-22 Mariam Sow – Sénégal p 22-24 DES SCIENTIFIQUES ET L’AGROECOLOGIE Jacques Wéry p 24-25 à la tribune de la FAO p 25-26 au CIRAD p 26 « l’écologie microbienne » p 26 p 24-26

p 7-8

L’AGROECOLOGIE EN PRATIQUE : les techniques agroécologiques QUELQUES REFERENCES DEL’AGROECOLOGIE formations, contacts, publications p 31-32

p 27-31

1

Dossier Spécial Agroécologie - CARI – mai 2008

Des excès comme « le magnésium c’est la vie, le potassium c’est la mort », comme l’épandage d’amendements calciques
sur des sols naturellement riches en calcium, comme l’hypothèse de la transmutation des éléments chimiques, nuisirent aux agrobiologistes taxés de « farfelus », «rétrogrades », « vendeurs de poudre de perlin pinpin »… A côté de sociétés commerciales dynamiques naquit en France une association indépendante de tout lien commercial, Nature et Progrès, dont le but était de démontrer la faisabilité et l’efficacité de l’agrobiologie. Editrice d’un « Cahier des Charges des produits de l’agriculture biologique », créatrice du premier Salon parisien de ces produits(« Marjolaine »), organisatrice de congrès scientifiques, elle fut la première à obtenir la reconnaissance de son label par le Ministère de l’agriculture en 1986. Elle créa l’IFOAM, organisation mondiale de l’agriculture biologique (agriculture dite « organique » chez les anglo-saxons). La France, première en Europe à cette époque, vit son organisation reprise à l’échelle mondiale.

Ce quiavait motivé les agrobiologistes européens, c’était la préservation de la santé et la lutte contre la pollution de
l’environnement. Par contre, dans les pays « en voie de développement », l’urgence était la sécurité alimentaire : il fallait que leurs habitants puissent manger à leur faim. De nombreux grands projets d’aide furent mis en place par les pays occidentaux, dirigés par des agronomes formésdans de grandes écoles et universités des pays du Nord. Ils utilisèrent les techniques de motochimisation (agriculture productiviste à base de tracteurs de plus en plus puissants et d'utilisation de produits de synthèse chimiques - engrais, pesticides...).qui avaient fait leurs preuves dans les pays occidentaux. Ils furent surtout centrés sur les cultures d’exportation ; ils n’eurent pas...
tracking img