Aide bac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Manon Lescaut
L'Abbé Prévost
Hésitations de des Grieux
De "Je m’assis, en rêvant " à "j’en eus de meilleures preuves dans la suite."

Commentaire littéraire :

Problématique :
Qu’est ceque ce moment d’introspection va révéler de des Grieux ? Quel est le rôle de ce moment d’introspection dans le cours du récit ?

I. Un être déchiré :

A) Dans une situation d’introspection :
Unepause dans le récit : je m’assis, en rêvant.
La réflexion retrospective : par quel immense espace + que de loin => des Grieux mesure ce qui le sépare de son passé rappelé par les lieux de sonenfance.
L’omniprésence du « Je » => Une introspection cruelle, sans concession, avec jugement de ses actes : si criminel (intensif => hyperbole).

B) Face à un dilemme :
L’alternative formuléeseulement à la fin de la réflexion : si je la perds sans cette complaisance ?
Le registre délibératif oppose le passé et le présent
1. L’opposition des deux voies qui s’offrent à des Grieux : partagedes sentiments. Des termes qui s’opposent : tranquille ; vertueux ; misères ; désordres ; passion innocente ; criminel. Les énumérations des biens => l’aspiration au bonheur.
2. L’accumulation desquestions.
3. Discours direct et discours indirect libre mêlés => force de conviction par l’emploi du discours direct.

C) Et qui éprouve une vive souffrance morale :
Le poids de la figurepaternelle = affection et honnêteté qui soulignent la carence actuelle => des Grieux est en perte de repères.
Le champ lexical : les pointes du remords, regrets, désirs. Le passé et le présent fontentrevoir le bonheur enfui et l’impossibilité d’un retour en arrière.

II. Un être qui s’interroge (ainsi que le lecteur) sur le cours de sa vie :

A) Les raisons de se déchéance :
Le poids du destin :champ sémantique : sort, fatalité funeste.
Les erreurs commises ont empêché une union légitime.
La force de la passion :
1. Une décision brutale sur une phrase exclamative en suspens....
tracking img