Aide soignant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1221 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Neurologie- Généralités

Introduction
Il s’agit de pathologies fréquentes qui concernent surtout les personnes âgées (pathologies dégénératives et vasculaires).
Ces pathologies entraînent des handicaps, mortalité.
Il existe un enjeu financier très important d’un point de vue pharmacologique et dans le domaine de l’imagerie. Il y a une explosion actuelle des traitements et des démarchesthérapeutiques.
Il existe d’importants signes fonctionnels donc traitements symptomatiques.

Anatomie et sémiologie en neurologie

(Anatomie cf cours d’anatomie)

La vigilance est une constante vitale (le patient est il réveillable ou pas….) Evaluer la vigilance du patient est très important +++. Il existe différentes échelles d’évaluation exp l’échelle de Rankin pour les AVC.➢ Fonctions motrices : membre, face, carrefour aéro digestif, respiration, sphincters.
➢ Fonctions sensorielles : vision, audition, troubles sensitifs (température, douleur, position des membres dans l’espace).
➢ Communnication : production verbale, compréhension, langage symbolique.
➢ Fonctions supérieures : mémoire, utilisation des objets, initiative, planification,comportement.

1-Fonctions motrices

➢ Hémiplégie : atteinte motrice complète d’un côté du corps.
➢ Paraplégie : atteinte motrice complète des membre inférieur.
➢ Monoplégie : paralysie complète d’un membre.
➢ Hémiparésie : atteinte motrice partielle d’un côté du corps.
➢ …………
➢ Mouvements anormaux : mouvements indésirés par le patient qui se produisent malgré lui.➢ Troubles de la déglutition, fausses routes.
➢ Paralysie respiratoire, pause respiratoire, insuffisance respiratoire.
➢ Incontinence/rétention, selles/urines, impuissance.

2 - Fonctions sensorielles

➢ Troubles sensitifs : brûlures, maux perforants plantaires, qui agggravent un déficit moteur, douleurs (car sensibilité excessive, paresthésie, dysesthésie)
➢Equilibre
➢ Cécité mono oculaire
➢ Hémianopsie homonyme latérale : perte de la vision de la moitié des 2 yeux
➢ Cécité corticale (non conscience de sa cécité).

3 - La communication

➢ Dysarthrie : défaut d’articulation suite à une lésion cérébrale.
➢ Aphasie : perte de langage suite à une lésion cérébrale.
➢ Atteinte de la production verbale/la compréhension.➢ Latéralisation.
➢ Conscience du trouble ou pas.
➢ Perte de toutes les langues parlées, et du langage symbolique.
➢ Alexie : incapacité à lire avec conscience ou pas de ce trouble

4 - Fonctions supérieures

➢ Anosognosie : absence de la conscience du trouble
➢ Apraxie : trouble de l’utilisation des objets.
➢ Négligence : absence de prise en compte d’unezone de l’espace
➢ Mémoire
➢ Comportement, initiative, planification.

Démarche de soin

➢ Prise en compte des fonctions déficientes de manière à :
➢ Adapter la nature des soins et suppléer le handicap
➢ Participer à la rééducation du patient
➢ Mode opératoire des soins
➢ Aborder l’aspect familial, social et professionnel
➢ Aider le patient à faire sontravail de deuil face à son déficit handicap.
➢ Prendre en compte les pathologies associées.

Autres aspects sémiologiques

➢ Le coma :
o vigilance (score de Glasgow)
o Position et réactivité des pupilles.
➢ Sommeil.

Les nuances….

➢ Dissociation entre
o les signes fonctionnels (localisation de la zone touchée)
o les signes dela maladie (mécanisme).
➢ Plasticité cérèbrale .
ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL (AVC)

Il existe 125000 AVC/an en France dont 80 % d’AVC ischémique.
75 % >65 ans.
10 à 20 % on discute la ventilation

Il existe des conséquences sévères : 40 % de mortalité à 3 semaines.
60 % à 1 an. Il s’agit de la troisième cause de mortalité en France.

1 Sémiologie

➢ Il s’agit d’un...
tracking img