Ainsi parlait zarathoustra

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
AINSI PARLAIT ZARATHOUSTRA
NIETZSCHE

Le prologue

Comparaison avec le soleil, Z (Zarathoustra) qui était ermite, doit descendre parmi les hommes, comme le soleil descend dans les profondeurs. Rencontre avec un vieillard, qui affirme que les hommes sont imparfaits, c’est pourquoi il ne les aime pas, et loue Dieu. Z veut apporter lasagesse aux hommes et leur faire un cadeau (nouveau Prométhée ?) quand il a quitté l’ermite, Z déclare « dieu est mort », il ne l’a pas dit avant pr ne pas priver l’ermite du sens de son existence. Nietzsche se fait le penseur de « la mort de Dieu ». Cette vision d'un monde sans horizon, sans espoir, sans haut ni bas, et qui commence progressivement à chavirer. Par cette mort symbolique, plus deréférence possible, plus le moindre réconfort : où trouver des explications à sa douleur ? Comment redonner du sens à la vie ? Z va en ville et déclare qu’il ne faut pas croire ceux qui parlent d’espoir supraterrestre, il faut rester fidèle à la terre, l’impénétrable n’a pas + de sens que la terre. Dieu n’est plus 1 finalité, dc il faut se fixer un but immanent qui passe par son propre dépassement. Zenseigne le surhumain, l’homme doit être surmonté. Z affirme que l’âme ne doit pas regarder le corps avec dédain (contre Platon), sinon elle devient hideuse ! L’H est une corde tendue entre le surhumain et la bête. L’H est un pont et non un but. Z aime les h qui annoncent le surhumain. La foule rie, décalage entre Z et les h. Z parle du dernier H, pour lui ce qu’il y a de + méprisable. Dernier H vit+ longtemps, ni pauvre, ni riche, égaux, prudence, réconciliation, heureux. La foule veut être semblable au dernier H. pas compris. Le danseur de corde tombe et agonise, Z lui dit qu’il n’ y a rien au –delà. Z veut enseigner le sens de son existence : le surhumain. un bouffon prévient Z de sa mort prochaine, les H le haïssent, et surtt les bons et les justes. Z comprend qu’il ne faut pas parler àla foule, aux croyants, aux cadavres mais des compagnons, des créateurs qui le suivent de leur plein gré.
Début du déclin de Z.

LES DISCOURS DE Z

PARTIE 1 : enseignement du surhomme.
Par-delà le Bien et le Mal, par-delà le vice et la vertu, le surhomme sera débarrassé de tout ce qui l'entrave dans sa condition d'homme faible. la leçon de la 1 partie est celle-ci : on ne devient passurhomme, on naît ainsi. Z dénonce l’idéologie et la morale. Le Surhomme est, par hypothèse, [] l'incarnation de la Volonté de puissance humaine la plus haute. Cette idée d'un accomplissement de la Volonté de puissance humaine est, pour Nietzsche, un essai pour donner un sens à l'histoire sans but de l'humanité.[]

Les 3 métamorphoses
3 métamorphoses de l’esprit. Comment esprit devient chameau, lion,puis enfant. L’esprit robuste charge sur lui tt les fardeaux= chameau. Le chameau devient prisonnier des valeurs (surtt du christianisme). Mais l’esprit veut conquérir sa liberté et être maître =lion. Lion = figure nihiliste, détruit tt. L’esprit ne veut plus appeler ni dieu, ni maître. l’esprit se transforme en « je veux ». L’enfant est oubli, affirmation, renouveau, comme l’esprit qui doit bâtirun nouveau monde.

Des hallucinés de l’arrière- monde
Il ne faut plus croire aux choses célestes, qui sont des inventions, et des écarts, mais s’intéresser au sens de la terre. Nier le corps=nier instinct, nier le monde. C’est établir une morale anti-naturelle. Opposition entre un monde fantôme consolateur et le sens de la terre, le corps. Ceux qui croient à un autre monde font du corps, qqchde maladif. Pr Z Il ne faut pas se séparer de son corps. (Inverse total de Platon) ; le corps sain parle du sens de la terre, le corps n’est pas maladif. Le dualisme de platon et chrétien (corps /âme, ici- bas/ au-delà…) a pour fonction de dévaloriser ce qui est vraiment au nom d’une fiction, qui est un pur fantasme (nihil) que N appelle les hallucinés de l’arrière- monde.

Des contempteurs...
tracking img