Aire de maquiladora

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 : Accumulation du capital, progrès technique et croissance

|Programme |Notions essentielles |Notions complémentaires |
|Accumulation du capital, progrès |Innovation, taux de rentabilité, |Epargne, innovation de procédé, de produit et organisationnelle, |
|technique et croissance économique |tauxd’intérêt, demande anticipée|recherche-développement (R&D), autofinancement, financement |
| | |externe, destruction créatrice |

Innovation et investissement

L’innovation désigne l’introduction de nouveautés dans le domaine de la production, grâce à l’application d’une ou de plusieursinventions. L’innovation de procédé consiste à mettre en oeuvre de nouvelles méthodes de production (capital technique plus performant, moyen de transport plus rapide, utilisation de nouvelles consommations intermédiaires). L’innovation de produit porte sur la qualité, les performances, l’emballage, l’image des produits. Elle entraîne l’apparition de nouveaux produits ou la transformation deproduits existants. Les innovations organisationnelles concernent l’organisation de la production, et du travail, les relations humaines, la distribution et la commercialisation des produits.

La recherche-développement est l’ensemble des activités qui visent à utiliser les résultats de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée dans le domaine de la production. Une invention est lerésultat de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée tandis que l’innovation est une application dans le domaine de la production.

Le progrès technique au sens strict désigne l’accumulation des innovations. Au sens large, il désigne l’accumulation de tous les facteurs permettant d’accroître la productivité (recherche/développement, savoir-faire…)
La mise en œuvre des innovationsnécessite d’investir. L’investissement peut être matériel ou immatériel. (=> Chapitre 1)

L’investissement d’une entreprise peut répondre à plusieurs objectifs, on distingue :
- Les investissements de capacité (ou d’extension) qui permettent d’accroître la production.
- Les investissements de remplacement (ou de renouvellement) qui sont destinés à remplacer des biens d’équipement usagés ou obsolètes(= dépassés technologiquement).
- Les investissements de productivité, (de modernisation ou de rationalisation) qui ont pour objectif de réaliser des gains de productivité, en économisant les facteurs de production afin de réduire les coûts unitaires. Ils permettent de mettre en œuvre des innovations de procédé et des innovations organisationnelles.

L’accumulation du capital est le processusd’accroissement du stock de capital fixe (capital technique durable utilisé pendant plusieurs cycles de production) résultant des investissements accumulés nets (c'est-à-dire déduction faite de l’investissement de remplacement).

Selon la Comptabilité Nationale, l’investissement de la nation comprend l’investissement productif réalisé essentiellement par les entreprises, l’investissement publicréalisé par l’ensemble des administrations publiques (de l’Etat central, des administrations sociales et des collectivités territoriales), et l’investissement des ménages en logement.
Au niveau de l’économie nationale, le taux d’investissement est le rapport, exprimé en %, entre la FBCF et le PIB.

Investissement et croissance

Globalement il y a une corrélation entre l’investissement etla croissance économique. Pendant les « Trente Glorieuses », il y a eu une forte croissance des investissements et du PIB dans les pays développés. La période actuelle est marquée par une évolution parallèle mais plus faible et irrégulière des deux taux.
Depuis les années 1970 on constate une augmentation de la part des investissements de productivité et de remplacement, et aussi une...
tracking img