Ajustements structurels

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 78 (19293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
JURISTES-SAVANTS, DROIT DE L'ETAT ET ETAT DE DROIT AU CAMEROUN : L'ENONCIATION PROFESSORALE ET DOCTORALE DU DROIT DE LA SOUVERAINETE ET DROITS DE L'HOMME AU CRIBLE D'UNE SOCIOLOGIE POLITIQUE DU CHAMP JURIDIQUE*

Mathias Eric OWONA NGUINI
GRAPS / Université de Yaoundé II

Les formes d'"économie de pouvoir" prévalant au Cameroun, constituent des cadres de construction ou de formation demodèles de légitimation et de régulation juridiques dans lesquels "loi et souveraineté [font] corps l'une avec l'autre". Le travail d'explicitation de la production et de la reproduction du droit comme activité normative s'appuiera sur des orientations sociologiques et politologiques pouvant permettre de saisir les logiques de politisation du droit mais aussi les processus de juridicisation de lapolitique. Il s'agit d'abord de saisir comment "les normes juridiques sont un produit politique et la traduction des rapports de force entre acteurs politiques" et en quoi "la logique politique est présente dans le champ politique lui-même à travers la politisation des enjeux juridiques et la contribution que le droit apporte à l'exercice de la domination politique". L'activité juridique de régulationet de légitimation normatives des rapports politiques au Cameroun s'inscrit dans la matrice d'une "sociologie du droit et des processus de construction des institutions". L'objectivation critique et paradigmatique du droit-saisi à travers sa création et son application - dirige l'étude des pratiques et de l'activité universitaires de production doctrinale et doctorales d'orientations ou de normesjuridiques comme domaine central de questionnement, se doit aussi de comprendre et de rendre compte de l'évolution (symbolique ou stratégique) du "pouvoir des docteurs" dans les constructions juridiques et de l'influence possédée par les "juristes-professeurs, chargés d'enseigner le système". La théorie sociopolitique de l'énonciation juridique qui est envisagée au Cameroun, est orientée vers uneexplicitation des catégories de l'entendement des juristes universitaires en tant que "juristes aux prises avec la construction de leur propre légitimité".
Il est possible, dans les termes d'une orientation normativiste et positiviste, de définir le droit comme "système de normes qui règle la conduite d'êtres humains" en tant qu'"ordre de contrainte". D'après une optique institutionnaliste etorganiciste, "le droit consiste avant tout dans l'installation et l'organisation d'une entité sociale" et dans l'existence de "garanties institutionnelles" relatives à un "ordre concret" lui-même lié à des "institutions [qui] sont le centre ou la source de la chose juridique". Dans une logique décisionniste et volontariste, le droit se fonde sur une "décision [qui] est réellement souveraine parcequ'elle est l'acte d'une volonté qui peut tout" et "fonde à la fois la norme et l'ordre juridiques", décision qui "jaillit d'un néant normatif". Selon une orientation constructiviste et idéaliste, le droit peut aussi être défini comme "discours réglé, ponctuellement récité, rigoureux dans sa grammaire et préservant l'échelle des sens". Une perspective réaliste et objectiviste envisage le droitcomme activité - ensemble de pratiques et de conduites - dont "le présupposé social persiste", activité correspondant relationnellement et institutionnellement à un "ordre interne des rapports sociaux". Ces différentes acceptions et conceptions du droit mettent en évidence la variété des "types de pensée juridique", tout en soulignant les capacités normatives de régulation et de coordination desconduites liées à la construction et à la formation de l'activité juridique. Une telle optique wéberienne s'appuyant sur une sociologie positive de la profession et des concepts juridiques peut aider à réévaluer et à revisiter l'orientation spéculative et schmittienne d'une "sociologie des concepts juridiques, dégageant une "structure conceptuelle" à comparer avec "l'élaboration conceptuelle de la...
tracking img