Al qaida

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il encore avoir peur d’Al Qaida et de Ben Laden ?

Bien que les évènements du 11 septembre 2001 aient quitté l’actualité immédiate et entrent désormais dans l’histoire, Al Qaida demeure en phénomène insaisissable. La traque de son dirigeant, près de 8 ans après les faits, n’a pas abouti, et Ben Laden continue impunément à se montrer sur les écrans de télévision du monde entier, chacunretient son souffle dans l’attente d’un nouvel attentat spectaculaire dévastateur.

A) Historique & idéologie de l’organisation

⇒ Idéologie et revendication d’Al Qaida

Al Qaida considère que les gouvernements occidentaux, avec à leur tête celui des États-Unis, interfèrent dans les affaires intérieures des nations islamiques, et ce dans l'intérêt unique des sociétés occidentales. L’organisationcondamne les régimes arabes qui se modernisent tels que l’Iran, l’Irak (… ) les accusant de trahir l’Islam. Al Qaida condamne également l'évolution de la civilisation islamique depuis la disparition du califat (sunnite)
⇒ Acte de naissance du groupe

La naissance d’Al Qaida est en liaison avec la première guerre d’Afghanistan, qui a opposé de 1979 à 1789, l’Union des républiques socialistessoviétiques (URSS), l’armée rouge aux moudjahidines (« guerriers saints »). Les États Unis étant impliqués dans cette guerre, elle est considérée comme une des dernières crises de la guerre froide.
Les moudjahidines sont entrainés par la MAK (Maktab al-Khadamat) crée par Abdullah azzam en 1980, elle a pour but d’entrainer et d’organiser les moudjahidines avant de les envoyer en Afghanistan. Lesétats Unis voulant enrayer et abattre la puissance de l’URSS arment et aident à la formation des « guerriers saints ». Le MAK et par conséquent Al Qaida est produit d’une erreur de calcul monumentale de la part des agences de renseignements occidentales, armé par la CIA pendant les années 1980 et financé par l’Arabie Saoudite pour porter le jihad contre l’occupation Russe en Afghanistan. En 1989 apèsla mort d’abdullah Azzam, c’est un de ses anciens étudiants, acteur au front et qui finançait l’activité du groupe depuis 1982 qui prend le contrôle du MAK, Oussama Ben Laden. Il organise la formation des moudjahidines arabes après la prise de Kaboul en 1996, développant ainsi les réseaux de la mouvance Al-Qaida.

B) Organisation intérieure et spatiale d’Al Qaida.

⇒ L’organisation internedétient quatre niveaux :

La choura, une hiérarchie opérationnelle qui regroupe environ 200 personnes, ce sont les cadres professionnels d’Al Qaida, les éléments les plus dévoués et ils reçoivent des instructions très strictes, puis bénéficient d’importants financements. Cette organisation fonctionne en cellules qui sont chargées de mettre en place la logistique qui effectue les attentats, puis detrouver les fonds.
Les amateurs entrainés : dans les camps Afghans ou Pakistanais (Waziristân) ce sont des camps mobiles donc difficiles à localiser.
Les volontaires locaux : des groupes d’islamistes radicaux qui soumettent des projets d’attentats qui sont analysés ou non par la base et fournissent des capitaux financiers.
Les groupes terroristes : ils sont basés un peu partout dans le monde etbénéficient des conseils de Ben Laden. Ce sont des occidentaux qui appartiennent à la communauté islamique.

⇒ L’organisation spatiale d’Al Qaida :

Al Qaida est aujourd’hui dirigée depuis le Pakistan par son « émir » (« commandant ») Oussama Ben Laden, déchu depuis 1994 de sa nationalité saoudienne. Son adjoint est l’Egyptien Ayman Al Zawahiri, condamné à mort par contumace dans son pays. Lahiérarchie de l’organisation, désignée comme « Al Qaida central » anime les réseaux du jihad global et définit leur propagande.
Trois branches d’Al Qaida existent formellement :
Al Qaida pour la péninsule Arabique (AQAP), fondée en 2003 en Arabie saoudite, et repliée désormais au Yémen, avec un « émir » yéménite, Nasir Al-Wahayshi.
Al Qaida en Irak (AQI), constituée par intégration du...
tracking img