Alain robbe grillet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir maison

Question préalable

Dans le propos d'Alain Robbe-Grillet, il est question de l'identification du personnage d'un roman. D'après lui, les lecteurs doivent en fait avoir une idée qui est le personnage, c'est-à-dire sur l'identité du personnage.
Dans l'extrait du roman Le Rouge et le Noir de Stendhal, on apprend peu sur Julien. Le paratexte nous renseigne un peu sur son statut,donc qu'il est pauvre et qu'il est précepteur des enfants du maire. Mais l'identité de Julien reste inconnue. Dans cet extrait, c'est surtout les sentiments de Julien qui sont évoqués, cela est renforcé par les changements de narrateurs.
Quant à l'extrait du roman L'Étranger d'Albert Camus où le narrateur interne est présent tout au long du roman. Cela permet d'en savoir plus sur Meursault, lehéros du roman. Mais aussi le paratexte nous apprend quelque chose sur son passé. On reconnaît aussi qu'il a un «caractère», comme le dit Alain Robbe-Grillet.

Dissertation

Dans sa vie on lit de nombreux romans qu'on apprécie. Soit on aime, soit on n'aime pas. Pour apprécier un roman, Alain Robbe-Grillet dit qu'on a besoin de «juger», de «haïr», d'«aimer» le personnage. Mais est-ce qu'on en avraiment besoin? Doit-on pouvoir s'identifier au personnage? Le roman se réduit-il à ses personnages? Un héros peut-il être médiocre? Doit-on l'aimer ou admirer? Pour s'approcher des réponses, on va d'abord parler de la relation entre roman et héros, ensuite on abordera la relation entre le personnage et le lecteur et pour finir on étudiera la collaboration entre la médiocrité et l'héroïsme.

Leroman raconte souvent des histoires sorti de l'ordinaire. Mais de toute façon il y a des exceptions. On veut faire la différence, alors on prend comme exemple les romans d'apprentissage et Julien Sorel (Le Rouge et le Noir, Stendhal). Julien Sorel est un simple paysan qui essaye d'échapper à son quotidien et serait près à tout pour y arriver. On retrouve alors de l'ambition. Comparé aux romansd'apprentissage, les héros ont plein de qualités et ils sont toujours à la conquête de quelque chose ce qui mène à l’héroïsme. Le lecteur apprécie plutôt les actions des personnages comme Julien Sorel par l'ambition, car il l'admire et il se plonge plus dans ses aventures. Les héros pleins de qualités ne sont plus intéressant par rapport au personnages médiocres.
Souvent on retrouve de fortespersonnalités dans les personnages de roman, prenant comme exemple Scapin dans Les Fourberies de Scapin de Molière. D'abord il veut aider Octave à remédier sa faute, puis il veut prendre vengeance. Alors on peut dire qu'ils a en fait deux faces, au début il semble sympathique et serviable, mais il change d'avis et veut se venger à Géronte. En plus certains personnages sont dotés d'un physiqueparticulier. La Princesse de Clèves diffuse par exemple une beauté sans pareil.
Les histoires du romancier ont besoin d'intérêt. Le romancier fera tout pour rendre l'histoire et ses personnages intéressants, car c'est lui qui peut tout changer. Comme par exemple, la pauvre femme, Gervaise (L'Assommoir, Zola), vit une vie triste et noire, mais elle devient un personnage exemplaire, elle a un bon cœur et apeur de faire peine aux gens. Langlois (Un roi sans divertissement, Giono) est aussi une personne sur laquelle on a très peu d’information. Pourtant on arrive à apprécier le roman, car il ne joue pas que sur Langlois. Il est un élément clé du roman, mais l’histoire joue aussi un grand rôle.

Quelques romanciers préfèrent d'introduire de la médiocrité aux personnages pour que les lecteurs ontmoins de difficultés à s'identifier aux personnages. La relation entre le lecteur et le personnage est renforcé quand le lecteur découvre qu'un héros a aussi des caractéristiques médiocre et qu'il n'est pas parfait. Alors il se plonge avec plaisir dans les aventures du personnage. La médiocrité des personnages fait que le roman apparaît plus réaliste. Par exemple, Charles Bovary (Madame Bovary,...
tracking img