Albatros de baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1990 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Baudelaire a fait publié Les Fleurs du Mal en 1857, recueil dont le titre est programmatique de son projet poétique: extraire la beauté du mal. L'ouvrage fait scandale et suite à son procès l'auteur doit supprimer des poèmes faisant atteinte aux bonnes moeurs. Il doit donc faire publier une deuxième édition enrichie et remaniée en 1861 qui contient de nouveaux poèmes dontcelui-ci intitulé ''L'Albatros''. Dans ce poème il rend compte indirectement de l'incompréhension de nombre de ses contemporains dont il fut victime.
C'est un poème composé de 4 quatrains d'alexandrins aux rimes croisées. Il s'agit du troisième poème du recueil qui s'inscrit dans la première section ''Spleen et Idéal'' dans laquelle il décrit sa douloureuse déchirure entre aspiration vers leBeau et la spiritualité et tentation de la chair, du pêché et surtout du désespoir. Les premiers poèmes de ce cycle traitent de la condition du poète: être élu dans ''Bénédiction'', déchiffreur de l'au-delà dans ''Correspondances'', cette élection connaît ici sa douloureuse contre-partie: il est rejeté des autres, placé dans la marginalité. Peu importe qu'il s'agisse d'un souvenir d'une scèneobservée en mer lors d'un voyage à la Réunion ou d'un poème inspiré lorsqu'il vécut à Honfleur, la véritable source de ce poème est intérieure, elle vient sentiment de malaise, lié aux difficultés de sa condition de poète.
Comment derrière l'anecdote tragique se donne à lire une signification plus symbolique, une allégorie du Poète?

I) RECIT D'UNE DECHEANCE: une anecdote dramatisée:

a)le roi de l'azur, l'albatros avant sa déchéance:
- Les champs lexicaux du ciel et de la mer caractérisent l'univers de l'oiseau (''mers, navires'', ''gouffres amers'', ''avirons'', ''azur'', ''voyageur aîlé'', ''tempête, nuées''). Sa patrie est en effet celle des grands espaces, des hautes altitudes. Les oiseaux sont présentés dans la première strophe comme en totale symbiose avec leur milieu.Tout dans la première strophe dégage une impression d'harmonie.
- De nombreux adjectifs qualificatifs caractérisent méliorativement les albatros: ils font l'objet tout d'abord d'une caractérisation élogieuse: tout en eux ne respire que grâce, majesté et puissance.
> la beauté: ''beau'' (v10) renforcé par l'adv intensif ''si''. La pureté symbolique de la couleur blanche est rappellée d'ailleursdans le nom de l'oiseau< alba, le blanc.
> la grandeur de l'oiseau et l'aisance de son vol: l'hypallage du vers 2 ''vastes oiseaux des mers'' (oiseaux des vastes mers) suggère à la fois l'immensité des espaces parcourus tout en rappelant l'extrême envergure des aîles de cette espèce. Cette idée est reprise aux vers 7 ''leurs grandes ailes blanches'' ainsi que dans l'hyperbole ''ailes de géant''.L'hyperbole témoigne bien de sa puissance de vol. Sa force est innée, le vol sans efforts: on peut le voir dans la première strophe où ils suivent de manière parallèle le mouvement des navires de manière ''indolente'', nonchalante. Seuls ils se suffisent à eux même et ne font qu'accompagner de loin les navires. Ils épousent le mouvement glissant du navire: ''qui suivent...le navire glissant sur desgouffres amers''. Pour évoquer ce mouvement le poète utilise les ressources de la poésie: enjambement allongeant encore l'alexandrin (v 1 et 2), sonorités liquides avec des assonnances en an (souvent, indolents, glissant'') et surtout allitération en -v: (souvent, vaste, suivent, voyage, navire) et en -s (souvent, s'amuser, albatros, vaste, oiseaux, suivent, glissant, sur, gouffres amers'').
> Cesont des oiseaux majestueux: les périphrases hyperboliques vont donner à leur caractérisation une tournure emphatique: ''prince des nuées'', ''rois de l'azur'' (v6 et13). Leur supériorité dans les airs est incontestable. Ils ne craignent aucune atteinte dans leur élément comme le montre la relative dans le dernier quatrain '' qui hante la tempête et se rit de l'archer'': il peut allers où bon...
tracking img