Albert camus la peste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1169 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de Lecture : «  La Peste » Albert Camus

1 – Le livre :
(De l’extérieur)
* Titre : La Peste
* Auteur : Albert Camus
* Edition : Gallimard (folio)
* Date de publication : en 1947
* Illustration : Une ville déserte est représentée. Il y a juste un chat qui regarde vers nous. La couverture est en noir et blanc. On distingue des maisons en arrière plan
* Textede présentation : Dans l’introduction Camus nous décrit le lieu d’action, Oran. Oran est une ville commune dans laquelle ne vivent que des personnes quotidiennes qui ne donnent aucun sens à leur vie. Tout à coup le médecin Rieux découvre des rats morts. Le nombre des cadavres augmente rapidement. D’un jour à l’autre les rats qui meurent disparaissent. Rapidement on a beaucoup de morts et les gensse rendent compte que la peste s’est déclarée. Le médecin Rieux, Tarrou, le père Paneloux et le journaliste Rambert aident les gens malades, mais chaque un de sa manière. Après un an les rats sortent de nouveau mais ils ne meurent pas et la peste disparaît mystérieusement comme elle venue.

(De l’intérieur)
* Apparition d’un sous titre : Non
* Préface (de qui ?) : Une citation deDaniel De Foe
* Dédicace : Non
* Exergue : Non, mais la première phrase d’un chapitre contient un indicateur temporel presqu’à chaque fois.
* Illustrations : Non
* Commentaires et notes : Non, l’auteur se permet d’intervenir à plusieurs reprises (pause de l’action)

2- Auteur :
* Sa vie : Albert Camus est né en novembre 1913 à Mondovi en Algérie dans une famille trèspauvre. Son père est mort un an après sa naissance en 1914. En 1957 on lui a donné le Prix Nobel pour : «L’Etranger ». Il est mort dans un accident de voiture en 1960. Albert Camus est un des plus importants écrivains français du vingtième siècle. Sa philosophie s’occupe de l’absurdité de la vie et de l’humanisme. Il ne croyait pas en Dieu. Albert Camus était en même temps essayiste, romancier etun auteur dramatique.
* Œuvres : Le Mythe de Sisyphe, Essai (1942)
L’Etat de Siège, Théâtre (1951)
La Chute, Roman (1956)
* Courant littéraire : Sa philosophie s’occupe de l’absurdité de la vie et de l’humanisme.

3- Organisation du texte :

* Système d’énonciation : Le narrateur se révèle qu’à la fin de la pièce. C’est Bernard Rieux, un médecinde 35 ans, athée. Camus est connu pour avoir été résistant, on peut en conclure que l’œuvre est une métaphore sous le régime d’Hitler et donc qu’il s’adresse aux résistants.
* Résumé :
Première partie

* Oran, Avril 194*.
* Rieux découvre les cadavres de rats.
* Il emmène sa femme malade à la gare.
* Quelques jours plus tard, la presse annonce 6000 rats morts.
*Soudainement le nombre de cadavres diminuent.
* La ville retrouve son calme.
* La ville se croit sauvée.
* Mr Michel tombe malade et meurt d’un mal violent.
* Rieux est sollicité par Mr Grand pour empêcher le suicide de Mr Cottard.
* Les morts se multiplient.
* Rieux consulte ses confrères et parvient à faire prendre conscience aux autorités.

Deuxième partie

* Laville s’installe dans l’isolement peu à peu.
* Fin juin, Rambert demande l’appui de Rieux pour regagner Paris.
* Grand se concentre sur l’écriture d’un livre.
* Le père Paneloux appelle ses fidèles à méditer sur cette punition.
* Tarrou se met à la disposition de Rieux pour organiser un service sanitaire.
* Rambert les rejoint.
Troisième partie
* C’est l’été, l’épidémieredouble.
* Ils jettent les cadavres dans des fausses communes
* La population n’a plus d’espoir.

Quatrième partie

* Se déroule de Septembre à Décembre
* Rambert peut partir, mais il refuse pour rester lutter avec Rieux et Tarrou.
* L’abbé Paneloux meurt.
* Grand tombe malade, on le croit perdu puis il guérit avec un nouveau sérum.
* Les rats vivants...
tracking img