Albert camus, l'etranger

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (894 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan de la dissertation de français sur l’Etranger d’Albert Camus.
« Meursault, un Héros ordinaire ? »

Introduction

On donne plusieurs sens au mot « Héros », il peut avoir le sensutilisé en mythologie, celui d’un demi-dieu qui se distingue par ses actions. Il peut aussi désigner un personne qui fait preuve d’un grand courage ou encore, et c’est ce sens surtout qui nousinterresse, désigner la personne qui tient le rôle principal dans une histoire. Mais qu'attendons-nous traditionnellement d'un héros de roman ? Qu'il nous montre ses capacités, qu'il nous permette de nousidentifier à lui, qu'il surmonte les obstacles ou bien, si le Destin s'acharne contre lui, qu'il meure dignement, la tête haute, après une lutte sans merci.
Meursault, le personnage principale etnarrateur de L'Étranger, répond-il aux critères ordinaires d'un héros de roman, ou bien ce marginal dépeint par Camus est-il aussi un marginal de la production romanesque ? On arrive donc à se poserla question suivante, Meursault est-il un héros ordinaire ?

I) Meursault, le Héros.

1. Le héros narrateur

C'est un artifice littéraire souvent utilisé. Tout est vu selon le regarddu héros, de manière subjective. Chacun des autres personnages n'est perçu et n'existe donc qu'à travers les yeux du héros. Un procédé utilisé par exemple dans les romans par lettres (exemple : LesLiaisons dangereuses) ou bien encore dans La Chute.

2. Le héros protagoniste

Le héros est en général le protagoniste principal et souvent la victime. C'est bien autour de Meursault que sebâtit toute l'histoire : il est le sujet de l'histoire, c'est sa mère qui meurt, c'est son ami qui l'invite, c'est lui qui tue l'Arabe, c'est lui, enfin, qui est jugé.
La mort de Meursault n'estpas un obstacle : elle se fait par exemple l'écho de celle de Julien Sorel (Le rouge et le noir), également jugé pour un crime qui, lui, n'avait pas abouti.
 

II) Meursault : un anti-héros...
tracking img