Albert camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Camus. (1913 – 1960)


Biographie :

Écrivain français, romancier, auteur de pièces de théâtre, et journaliste, Albert Camus est né le 7 Novembre 1913en Algérie dans une famille de condition modeste.Son père, alsacien, est mobilisé en septembre 1914. Blessé à la bataille de la Marne, il meurt à Saint-Brieuc le 17 octobre1914. Camus n'a donc pas connu son père. A l'école, son instituteur, Louis Germain, le pousse à passer le concours des bourses : il pourra ainsi poursuivre ses études au lycéeet à l'université. Après une licence de philosophie, il devient journaliste engagé (parti communiste et Alger-Républicain), puis fut résistant. Il garde une tellereconnaissance envers son ancien instituteur qu'il lui écrira en 1957 lorsqu'il recevra le Prix Nobel de Littérature.Journaliste, écrivain, passionné de théâtre, il marque la vieculturelle française de 1936 à 1960.Comme tous les Français d'Algérie, il est traumatisé par la guerre d'Algérie dont il ne verra pas le dénouement tragique. Le 4 Janvier 1960, iltrouve la mort dans un accident de voiture. Bibliographie : Révolte dans les Asturies (théâtre, 1936), L'Envers et l'Endroit (essai, 1937), Noces (essai, 1939), La Mortheureuse (roman, 1936-1939), L'Étranger (roman, 1942), Le Mythe de Sisyphe (essai, 1942), Caligula (théâtre, 1944), La Peste (roman, 1947), Les justes (théâtre 1950), L'Hommerévolté (essai, 1951), Carnets (1935-1959), Les Esprits (théâtre, 1953), La Dévotion à la Croix (théâtre, 1953), L'Eté (essai, 1954), La Chute (roman, 1956) - Requiem pour unenonne (théâtre, 1956), L'Exil et le Royaume (1957), Réflexions sur la peine capitale (essais, 1957), Discours de Suède (essai, 1958), Les Possédés (théâtre, 1959). |
tracking img