Alcool

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RENCONTRE DE L’ALCOOL ET DU PATIENT

Extrait de « la maladie alcoolique » Dr P.Guibé

COMMENT APPREHENDER LE PATIENT ?

1- A-T-IL UN PROBLEME D'ALCOOL ?

· Lorsque le patient consulte pour ce motif, il faut penser que d'autres problèmes peuvent être présents.

· S'il vient pour une autre raison, il faut savoir y penser devant des troubles du comportement (agressivité, difficultésrelationnelles, conjugales ou familiales), des problèmes professionnels (inefficacité, licenciement), des accidents, des complications médicales.

· Parfois c'est l'entourage qui fait la demande et il va falloir apprécier la réalité du problème et savoir " qui demande quoi ?"

L'entretien.

On précisera les quantités d'alcool ingérées, le rythme et le type de consommation (en groupe, aux repas,au café, en solitaire) en sachant qu'arracher des "aveux" au malade est souvent traumatisant et de peu d'intérêt médical, l'important étant, non pas la quantité absolue ingérée, mais ce que le sujet est capable ou non de supporter et surtout sa relation avec le produit.

L'examen clinique.

- existence d'un état d'ivresse.

- recherche de signes d'imprégnation : la grille de Le Go permet decodifier ceux-ci en cotant de 1 à 5 selon l'intensité des troubles :
De signes d’aspect : Etat du visage, des conjonctives, de la langue.
De tremblements : bouche, langue, extrémités.

Le total permet d'établir un score de 0 à 30 auquel on ajoute la notion de complications nerveuses, de troubles digestifs ou moteurs cotés de * à ***, la taille , la consistance du foie, le poids et latension, cette grille est également un bon élément de surveillance.

Le bilan biologique.

Il permet souvent de préciser la situation et de fournir des arguments objectifs qui sont utiles pour aborder un problème de consommation d' alcool avec le malade. Ce bilan consiste en :

-une alcoolémie en cas d'intoxication aiguë : rappelons que l'alcoolémie maximum tolérée au volant est de 0.50 g parlitre de sang en France. Être capable de conduire avec une alcoolémie élevée (supérieure à 1.50 ou 2 g/l de sang) témoigne, le plus souvent, d’habitudes de consommation régulière.

-Un bilan biologique standard souvent perturbé : deux signes sont plus particulièrement recherchés.

-L’élévation du volume globulaire moyen (VGM): cette macrocytose s'accompagne ou non d'anémie et serait due à unecarence en folates ou un blocage de leur métabolisme.

-L’élévation des gamma-glutamyl-transférases (gamma GT) ; ces enzymes, présentes dans le rein, le pancréas et le foie, interviennent dans la synthèse des protéines ; les valeurs usuelles sont inférieures à 50 Ul chez l’homme, 40 Ul chez la femme (les normes peuvent varier d’un laboratoire à l’autre), leur taux s'élève en cas de souffrancehépatique : intoxication alcoolique, hépatite (toxique ou virale), cirrhose, cancer du foie, ictère par obstruction, pneumopathie, mononucléose infectieuse, diabète, prise de phénobarbital ; ce n'est donc pas un signe spécifique de la consommation excessive d'alcool ; c'est un examen d'orientation qui prend toute sa valeur dans un contexte clinique évocateur et un examen de surveillance.

-Un nouvelexamen, le CD Tect est censé refléter la consommation des trois dernières semaines, ce dosage a été validé mais son interprétation reste délicate.

( Dans cette situation, il ne faut pas hésiter à « NOMMER L’ALCOOL ».

2- Y A T- IL UNE SITUATION D'URGENCE ?

Il existe peu de situations d'urgence vraie en alcoologie, mais il faut savoir les reconnaître, elles peuvent mettre en péril la vie dusujet ou de son entourage :

•les ivresses pathologiques s'accompagnent de troubles du comportement (actes de violence, usage d'armes) ou de risques d'accident (conduite automobile par exemple)

•Les troubles neurologiques graves ; l'épilepsie, le delirium-tremens, les encéphalopathies.

•Les décompensations de cirrhose en particulier en cas d'hémorragie digestive .

•Les dépressions...
tracking img