Alexander calder

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1383 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de l’art

Sujet 2 : Alexander Calder

Alexander Calder (1898-1976) est un sculpteur américain et grand novateur de l’art du XX ème siècle. Il a principalement réalisé des mobiles et des stabiles-mobiles en faisant du mouvement et de la couleur l’un des principaux éléments de sa création plastique. C’est après son installation en France en 1927, qu’il remonte notamment, des artistescomme Joan Miro, Le Corbusier, Fernand Léger, puis Piet Mondrian en 1930, qui exercera une grande influence sur son œuvre. En effet, à partir des années trente, il adopte un langage sculptural entièrement abstrait; digne de la philosophie néoplasticienne. Il commence aussi à construire des sculptures composées d’éléments mobiles indépendants entraînés par un moteur électrique ou par une manivellemanuelle. En 1932, il expose trente de ces sculptures qualifiées de mobiles par Marcel Duchamp et qui marquent le début de sa carrière.

J’ai choisi de vous présenter plusieurs mobiles de Calder appartenant à quatre groupes différents :

- « La bicyclette », 1932, du groupe des mobiles motorisés
- « Sans titre », 1938, du groupe des mobiles suspendus
- « The Snowy Peak », 1969, du groupe desstabiles-mobiles
-«  Fond Rouge », 1972, du groupe des mobiles muraux 

« La bicyclette », 1932, mobile motorisé
Bois, métal, corde, fil de fer et moteur
156 x 149,7x 66,2 cm
New-York, the museum of Modern Art, Don de l’artiste

« La bicyclette » est composé d’une structure rectangulaire en bois à laquelle s’accrochent des tiges de métal, de fil de fer et quelques éléments sphériques. Letout étant mis en mouvement par un petit moteur. Ce mobile reste assez sobre dans le style. On reste dans des contrastes de noir et blanc.
Calder se réfère, dans l’alternance du mouvement mécanique et la projection d’ombres, à cette contribution pionnière de l’art cinétique, ce qui donne a cette œuvre un caractère historique. L’art cinétique, est fondé sur l’esthétique du mouvement et sur lecaractère changeant réel ou virtuel d’une œuvre par effet d’optique.
Les mobiles de Caldern résultent d’un mouvement réel.
« La bicyclette » de Calder est en fait, la reconstruction du « mobile motorisé que Duchamp aimait ». En effet, ce dernier créa en 1913 « la roue de bicyclette » considéré comme le premier ready made. Malheureusement, l’œuvre originale fut perdue. Calder, grand ami de Duchamp l’aréinterpréta alors à sa manière. L’Œuvre semble plus complexe, plus recherchée. On peut penser qu’il chercha à traduire une certaines modernité, une évolution. Déjà, l’œuvre fut créée une vingtaine d’année après, mais les lignes, les traits, le mouvement qu’elle semble faire, évoquerait presque d’avantage, le mouvement d’une locomotive que celui d’une roue de bicyclette.

« Sans titre », 1938,mobile suspendu
Bois peint, ficelle, tiges de métal
Environ 80 cm
Collection particulière

A partir de 1932, Calder réalisa les premiers mobiles sans moteurs mécaniques, qu’un souffle d’air seul pouvait mettre en mouvement. Ces constructions suspendues au plafond, flottent librement et sont de dimensions, de formes et de couleurs extrêmement variées.
Dans « sans titre » de 1938, six piècesde bois colorés reliées par des tiges métalliques gravitent dans l’air. On retrouve dans cette sculpture, la référence au mouvement De Stijl, par la présence des couleurs primaires et du noir et blanc. Toutefois, une petite boule orange vient faire son apparition.
Ce mobile semble, à première vue, déséquilibré. En effet, la partie droite composée des quatre sphères colorées contraste avec lapartie gauche composée d’une sphère blanche plus imposante, et d’un pétale noir d’une dimension plus importante que toutes les autres pièces. En réalité, l’œuvre est très bien équilibrée; la grosseur des éléments de la partie gauche s’explique par le fait qu’ils ne sont que deux. Le déséquilibre des nombres est donc compensé par l’équilibre des poids.
Ce mobile, comme beaucoup d’autres de ses...
tracking img