Alexandre dumas portrait d'horace commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMENTAIRE
Le portrait d’Horace dans Pauline d’Alexandre Dumas
Rédaction de l’introduction, de la 1ière partie, de la transition et de l’amorce de la 2ième partie

Lorsqu’un auteur insère unportrait dans son récit il s’attache souvent à nous donner des indications sur le physique et la psychologie de son personnage. Cependant, Alexandre Dumas dans son roman Pauline déroge à la règlelorsqu’il s’attache à décrire l’énigmatique Horace. Non seulement il donne peu de détails quant à son allure mais il ajoute à ce portrait des considérations sur l’époque. Le portrait d’Horace n’est donc paspurement informatif il permet également de mettre en lumière la société du début du XIX° siècle où la jeunesse se sentait mal à l’aise. Ainsi nous nous attacherons à analyser les différents éléments duportrait du mystérieux Horace pour ensuite nous pencher sur le regard porté à la société de l’époque.

******************

Horace, l’homme dont il est question dans l’extrait, est tombé amoureuxde Pauline. C’est sous le regard de cette dernière que va se développer son portrait mystérieux par sa nature ambivalente qui ne manque pas d’impressionner la narratrice.
Le prétendant de Paulinesemble avoir une personnalité double. Physiquement tout d’abord nous avons une indication très explicite puisque la première phrase pose d’emblée la coexistence de deux natures à travers l’expression «ses pieds paraissaient bien plus appartenir à une femme qu’à un homme ». L’extrait développe d’ailleurs une scène dans laquelle il va basculer d’une attitude par deux fois qualifiée « d’impassible » àune attitude emportée révélée par le champ lexical de l’éloquence illustré par les termes « accents éclatants », « puissance de l’expression » et « éloquence amère ». Enfin, la dernière phrase del’extrait termine de nous brosser le portrait d’un homme au caractère contrasté en développant les antithèses de la « flamme » et de la « glace ». Horace lui-même semble conscient du double aspect de...
tracking img