Alexandre le grand

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2751 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ALEXANDRE LE GRAND ET LA GUERRE ANTIQUE

Introduction : Le « poète à l’épée »
En 2011, Alexandre le Grand soulève encore les passions. Ainsi le 21 juin 2011, à Skopje (capitale de la Macédoine), on a inauguré une statue colossale, la plus grande statue équestre jamais fondue (22m de hauteur en bronze) représentant Alexandre à l’épée. Cet événement a d’ailleurs donné lieu à une polémiqueentre la Grèce et la Macédoine : celle-ci revendique sa filiation historique avec Alexandre le Grand, tandis que la Grèce considère que ce roi hellénisé fait partie de son patrimoine historique, de même que le nom de la Macédoine, dont elle défend l’usage à sa voisine. C’est la raison pour laquelle depuis 1991, la Macédoine n’a été reconnue que sous le nom d’ « ex-République yougoslave de Macédoine »,dans l’attente d’une médiation des Nations Unies. La Grèce est allée jusqu’à considérer que cette statue érigée à Skopje était une « provocation » qui « hypothéquait » les perspectives d’adhésion de la Macédoine à l’Union européenne ! Preuve, s’il en fallait une, qu’Alexandre déchaine toujours des réactions passionnées…
Tous les grands hommes d’Etat et de guerre ont rêvé d’Alexandre : Hannibal,César, Bonaparte… Son image est devenue légendaire. Ne serait-ce qu’en France, sa légende s’est forgée dès le Moyen-Âge. Plusieurs romans médiévaux d’Alexandre ont été rédigés à partir du XIIe siècle. Les écrivains du Moyen-Âge prêtent à Alexandre leur propre mode de vie, chevaleresque et courtois, et leurs rêves de gloire et d’éternité. Depuis la fin du XVe siècle, il figure parmi les rois dujeu de cartes avec David, Charlemagne et Arthur. Il revient également au premier plan au XVIIe siècle, le siècle qui a entretenu le rapport le plus intense avec l’Antiquité gréco-romaine. Louis XIV lui est régulièrement comparé. Sa biographie par Plutarque, dans les Vies des hommes illustres a été traduite un peu plus tôt (dans les années 1560). Lors du siège de La Rochelle, on établit un parallèleentre Alexandre et Richelieu, puisque celui-ci remporte le siège en faisant construire une digue devant la ville pour se ravitailler en s’inspirant de la digue élevée par Alexandre à Tyr. Et puis il y a bien sûr la tragédie de Racine en 1665, dans laquelle Alexandre est joué par Molière lui-même ! Avec la fameuse réplique d’un Satrape à propos d’Alexandre : « C’est un torrent qui passe et dont laviolence sur tout ce qui l’arrête exerce sa puissance ! ».
En-dehors du monde occidental, Alexandre a aussi sa légende en Orient. Figurant dans le Coran, il pénètre dans le monde musulman sous le nom d’Iskandar, où il figure comme un héros mythique, souverain idéal, à la fois conquérant, sage et prophète. La figure persique d’Iskandar est profondément mystique et annonce même l’Islam !
Plusrécemment le film d’Oliver Stone a également déclenché les polémiques en montrant une autre facette d’Alexandre : excessif, buveur invétéré, bisexuel, colérique, débauché, et en même temps génie politique, capable à la fois de cruauté et de clémence.
On voit donc qu’Alexandre a suscité autour de lui une véritable légende, souvent contradictoire. Au-delà de toutes ces images d’Epinal, on peut sedemander qui était vraiment cet homme à la destinée unique qui, de 334 à 323 av. J.-C. a changé la face du monde en seulement dix ans et a conquis tout le territoire qui s’étend de sa Macédoine natale jusqu’aux rives de l’Indus.
Pour comprendre cet homme, nous allons tenter de l’envisager sous trois angles : celui du Politique, celui du Chef, et celui du Stratège et Tacticien.

I/ LE POLITIQUEAlexandre a une double ascendance, qui explique pour Plutarque ses couples de vertus opposées : fondateur d’Empire par son père, avec le sens de l’action et de la guerre, mais aussi personnage démesuré, violent, parfois cruel, en quête d’infini, par sa mère Olympias, la reine aux serpents inquiétants, demi-folle, dont il dira « c’est cher payé pour un loyer de neuf mois ! ».
Après...
tracking img