Alice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Selon Ionesco lui-même, sa dixième pièce, Rhinocéros, représentée en France en 1960 est une pièce antinazie et plus largement, contre toutes les idéologies qui servent d’alibis aux« hystéries collectives ».
Au fil de la pièce, toute la population d’une petite ville de province et tous les personnages se sont transformés en rhinocéros : violents, galopants, barrissant. Ladernière métamorphose vient d’avoir lieue : celle de Daisy, la jeune femme qu’aimait Bérenger. C’est donc un monologue qui termine la pièce.

I - Difficulté d’être seul contre la totalitédes autres

II - La tentative d’abdiquer

III - La révolte[pic]

Dans ce monologue final de Rhinocéros d'Ionesco, Bérenger s'interroge. Ce monologue occupe donc la place dévolue audénouement et prend l'expression de la parole solitaire, la prise de parole du « dernier homme » en quête de valeurs humaines et marque l'accession du personnage au statut de héros.Haut duformulaire
[pic][pic][pic]
Dans ce monologue final de Rhinocéros d'Ionesco, Bérenger s'interroge. Ce monologue occupe donc la place dévolue au dénouement et prend l'expression de laparole solitaire, la prise de parole du « dernier homme » en quête de valeurs humaines et marque l'accession du personnage au statut de héros.Dans ce monologue final de Rhinocéros d'Ionesco,Bérenger s'interroge. Ce monologue occupe donc la place dévolue au dénouement et prend l'expression de la parole solitaire, la prise de parole du « dernier homme » en quête de valeurshumaines et marque l'accession du personnage au statut de héros.Dans ce monologue final de Rhinocéros d'Ionesco, Bérenger s'interroge. Ce monologue occupe donc la place dévolue au dénouement etprend l'expression de la parole solitaire, la prise de parole du « dernier homme » en quête de valeurs humaines et marque l'accession du personnage au statut de héros.Bas du formulaire
tracking img