Alice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (728 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecrit d’invention : Alice au Pays des Merveilles
Alice marchait depuis longtemps dans la forêt à la recherche d'un autre animal qui aurait pu la renseigner sur cette fameuse Reine de Cœur. D'aprèsle Chat-du-comté-de-Chester, ils seraient tous les deux présents à la partie de croquet que la Reine organise, mais, se dit Alice, « comment pourrais-je jouer au croquet si je n'y suis pas invitée ?».
Suivant les indications du Chat, elle avait choisi de se diriger vers la maison du Chapelier Toqué.
Le sentier l'avait guidée jusqu'à une grande forêt; et Alice s'y enfonça, vu qu'un vieuxpanneau de bois fixé sur un arbre indiquait « Chapelier ».
Alice se rendit compte qu'elle avait de plus en plus de mal à avancer.
« Évidemment, plus le sentier est pentu et plus j'ai de mal amarcher ! » se dit-elle; en effet, le sentier qui se trouvait devant elle avait tout l'air de monter.
Plus elle s'enfonçait dans cette forêt, plus le chemin était escarpé et plus Alice devait s'efforcerd'enjamber les branches, les racines ou les rochers. Mais voilà que se présenta une petite clairière : la lumière parvenait jusqu'au sol, éclairant ainsi l'eau d'une petite source.
La petite filles'était assise sur une souche d'arbre en forme de fauteuil, et, bien qu'elle fût trop petite, avait posé ses bras sur les accoudoirs; ainsi cette position lui demandait plus d'effort que le reposqu'elle en tirait.
Mécontente de ne jamais être à la bonne taille, elle se leva pour se rafraichir à la source lorsqu'elle s'aperçût que quelqu'un s'y trouvait déjà. En y regardant d'un peu plus près,elle compris qu'un renard/marmotte s'était assis là pour profiter de la fraicheur du bois.
Le Renard était couché, le visage caché par sa queue si bien qu'Alice ne pouvait seulement voir qu'un deses yeux la regardait fixement.
Il se leva brusquement lorsqu'elle se trouva près de lui.
« Je crois que vous devriez revoir votre manière de pêcher, déclara-t-elle, au lieu de frapper l’eau...
tracking img