Alimentation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 en SVT : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins
Rappel de Troisième: les aliments, broyés puis découpés par les sucs digestifs, passent dans le sang à destination des organes. Leurs cellules ont un besoin permanent de matière et d'énergie apportées par une alimentation rationnelle.
Rappel de seconde : nous sommes hétérotrophes en nous nourrissant de matière organique.I ) Choisissons nos aliments
A - Les groupes d'aliments
Les aliments comportent en petite quantité des matières minérales (sels) que les végétaux ont absorbées par leurs racines avec l'eau du sol, puis transmis aux herbivores.
Les aliments sont essentiellement constitués de matières organiques (glucides + lipides + protides). Les aliments composés sont formés de plusieurs types demolécules, les aliments simples sont composés d'un seul type de molécules. La composition des aliments peut être déterminée par tests successifs (voir TP1a) ou lue sur les étiquettes de vente.
L'eau est un apport essentiel, à raison de 2L/jour minimum, eau des aliments comprise. Cet apport doit équilibrer les pertes par émission d'urine, respiration, transpiration ou perte de sang.

B - L'appétenceLes goûts expérimentés dans le ventre de la mère ou dans le lait maternel prédisposent à accepter les goûts correspondants. Le bébé a une préférence pour le sucré mais est prêt à tout essayer s'il a mémorisé des variations antérieurement. Les papilles gustatives distinguent le sucré, salé, acide, amer. Ces sensations sont affinées par les odeurs. La couleur et la texture des aliments accentue lessensations olfactives et gustatives. Parfois même l'ouïe participe à l'attrait d'un aliment (voir TP 1b). L'appétence alimentaire s'appuie donc sur la mise en jeu des 5 sens.
La prise alimentaire instinctive est adaptée aux besoins du corps. L'appétence, liée au contexte socio-économique, la modifie : elle peut ne plus coïncider avec les besoins nutritionnels, créant des effets néfastes sur lasanté.
II ) Évaluons nos besoins
A - Besoins alimentaires
La ration alimentaire doit correspondre aux besoins matériels et énergétiques.
Cette ration est qualitativement équilibrée si elle apporte de l'eau, des aliments bâtisseurs (protide dont les acides aminés essentiels + ions minéraux), des aliments énergétiques (glucides + lipides dont les 3 acides gras essentiels) et des alimentsfonctionnels (vitamines, fibres).
Cette ration est quantitativement équilibrée si elle respecte les proportions 421 : 4 parts de glucides pour 2 parts de lipides (si possible insaturés) et une part de protides.

B - Métabolisme et bilan énergétique
Nos besoins énergétiques sont révélés par la mesure du métabolisme ou bilan énergétique qui varie selon la dépense énergétique influencée par lesparamètres : âge, sexe, intensité de l'activité, caractéristiques morphologiques et physiologiques, maladie, grossesse... Le métabolisme de base correspond aux dépenses du corps en absence des dépenses citées ci-dessus.
Les nutriments énergétiques sont les glucides (1gr=17kJ) ou les lipides (1gr=38kJ). A défaut les protides (1gr=17kJ) prennent le relais en cas de jeûne prolongé.
III: Conséquences d'uneration déséquilibrée
A - Evaluation du déséquilibre:
L'Indice de Masse Corporelle se calcule en divisant son poids en Kg par sa taille en m au carré.
Etat Maigreur Poids santé Embonpoint Obésité, classe 1 Obésité, classe 2 Obésité, classe 3
IMC Moins de 18,5 18,5 à 24,9 25,0 à 29,9 30,0 à 34,9 35,0 à 39,9 40 ou plus
Risque de + en + accru normal accru élevé très élevé extrêmement élevéB - Les carences
Le déficit protéino-énergétique entraîne le Kwashiorkor, le marasme (cachexie). L'hypoglycémie conduit au coma.
En PD, on trouve des subcarences, liées au mode de vie. Le manque de fer rend anémique. Le manque d'iode crée le goitre. Le manque de magnésium entraîne des crampes et la spasmophilie par hyperexcitabilité du système nerveux. Le manque de calcium entraîne le...
tracking img