Alinsky, manuel de l'animateur social (1976)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5212 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SAUL ALINSKY,
MANUEL DE L’ANIMATEUR SOCIAL (1976)
ED. DU SEUIL, 248 PAGES.

DES MOYENS ET DES FINS
La question n’est pas « la fin justifie-t-elle les moyens ? » mais plutôt « est-ce que telle fin justifie tel moyen » ?
Le mécanisme de la corruption est déclenché dès que l’enfant a saisi l’art d’utiliser sa mère contre son père pour retarder l’heure d’aller se coucher.
Qui craint lacorruption, craint la vie.
GOETHE : « la conscience est la vertu de l’observateur, mais sûrement pas celle de l’homme d’action. » Dans l’action, on ne peut pas forcément prendre une décision qui plaise à la fois à notre conscience et serve l’humanité. Il n’y a pas plus immoral que le refus systématique d’utiliser un moyen. Plus nous avons des intérêts dans l’affaire, moins on s’attache àl’importance de l’éthique de la fin et des moyens. La façon de juger la moralité des moyens varie selon les positions politiques de ceux qui se posent en juges. Exemple : les Résistants, patriotes courageux ou terroristes sans foi ni loi. Bernard SHAW, L’Homme et le Surhomme : « Mendoza dit à Turner je suis brigand, je gagne ma vie en volant les riches. Turner répond je suis un honnête homme, je gagne ma vieen volant les pauvres. Serrons-nous la main. » En temps de guerre, la fin justifie n’importe quel moyen. On ne doit jamais juger de l’éthique de la fin et des moyens hors du contexte dans lequel se passe l’action. Le monde n’est pas une réalité statique, immuable où chacun reste sur ses positions. Dans la vie, la répétition d’un comportement n’est pas une vertu. Le souci de la morale augmente avecle nombre de moyens disponibles. Cette sérénité de conscience si admirablement décrite par Mark TWAIN : « la confiance tranquille d’un chrétien qui tient les 4 as en main. »
Le succès ou l’échec constituent un facteur déterminant de la morale. Un traître qui réussit, cela ne s’est jamais vu. Les critères moraux des moyens varient selon si ces moyens sont utilisés à une époque de défaite ou devictoire imminente. Si la bombe atomique avait été mise au point juste après la défaite de Pearl Harbor, alors que nous étions sans défense, l’utilisation de la bombe aurait été acclamée.
Tout moyen qui s’avère efficace est automatiquement jugé immoral par l’opposition. Vous devez tirer le meilleur parti de ce que vous avez et habiller le tout d’un voile de moralité. S’il avait eu des fusils et desgens pour s’en servir, GHANDI n’aurait sûrement pas rejeté catégoriquement ce moyen comme le monde entier voudrait le croire.
Dans tout travail d’organisation il faut savoir tirer parti au maximum du côté négatif dune situation pour le transformer en positif.
Pleinement conscient qu’il est vain de s’attendre à ce que la masse énorme du peuple, plongée dans la torpeur, organise une révolte parla violence, GHANDI s’est servi de l’inertie de cette masse pour l’organiser et en faire l’instrument de lutte par excellence.
Les objectifs définis doivent prendre la forme de slogans concis et simples.
La mise en œuvre des moyens choisis peut déclencher une nouvelle série de résultats, qui n’étaient pas prévus ou qui sont différents de ceux attendus. La guerre civile avait pour objectif depréserver l’union. Elle a engendré l’abolition de l’esclavage. De nombreuses découvertes scientifiques résultent de recherches dont l’objet poursuivi était sans lien.
L’attitude morale qui consiste à faire du problème de la fin et des moyens un sujet tabou est typique de ceux qui traversent le champ de bataille de la vie en observateurs et refusent de s’y engager.
LE VOCABULAIRE
POUVOIR
Nousutilisons des synonymes qui blanchissent, nous diluons l’angoisse, la haine et l’amour, le triomphe dont ils sont porteurs. Nous en arrivons à une imitation aseptisée de la vie.
Mark TWAIN : « la différence entre le mot juste et le mot presque juste, c’est toute la différence entre l’éclair et la lueur. »
« Pouvoir » est devenu dans notre esprit synonyme de corruption et d’immoralité.
Le...
tracking img