Allegorie de la caverne : dans l'histoire.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (769 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Située au cœur d'un des dialogues les plus importants de Platon, La République, l'allégorie de la caverne expose sa théorie de l'acquisition des connaissances. Platon montre que la connaissance deschoses nécessite un travail, des efforts pour apprendre et comprendre. Il en vient à démontrer que les dirigeants de la cité doivent être formés pour ne venir au pouvoir que par nécessité non parl'attrait que peut représenter l'exercice de l'autorité : il ne faut pas que les amoureux du pouvoir lui fassent la cour, autrement il y aura des luttes entre prétendants rivaux.1
La création d'une citéjuste est la fin ultime de Platon dans la République, laquelle est elle-même la condition de la justice dans les individus. Or, cela n'est possible que si les philosophes prennent les rênes de l'Étatou, comme le dit Platon dans une formule célèbre, uniquement si les rois se font philosophes ou les philosophes rois. Cette idée tient à ce que, selon Platon, seuls les philosophes disposent par leurconnaissance des Idées, et plus particulièrement de l'Idée de Bien, les compétences nécessaires pour diriger la Cité.
On comprend dans ce contexte le rôle de l'allégorie de la caverne dans laRépublique. Elle est introduite par Socrate afin de faire comprendre à ses interlocuteurs la nature de l'Idée de Bien et, malgré sa portée ontologique et épistémologique, elle est inséparable du contextepolitique et éthique de la République.
Socrate a recours à trois figures de rhétorique dont les deux premières ont un caractère introductif à la troisième, l'allégorie de la caverne. Il s'agit del'analogie du soleil (508a 509d) et le symbole de la ligne (509d 511e) dans le livre VII. Ces deux analogies expliquent la signification ontologique, épistémologique et métaphysique de l'allégorie de lacaverne.
Allégorie ou mythe ?[modifier]

Allégorie de la caverne par Pieter Jansz Saenredam.
La phrase introductive établit clairement la nature allégorique (c’est-à-dire métaphorique) du propos....
tracking img