Alliance pcc - gmd entre 1921 et 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1774 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

FACULTÉ DE LETTRES ET

DE SCIENCES HUMAINES

Examen maison

Travail présenté à M. Carl DÉRY
Dans le cadre du cours
Histoire de la Chine contemporaine
(HST 208)



Le 10 mars 2011
David BEAULIEU
04 486 041

Question #1

Entre 1921 et 1945, le PCC et le GMD mirent sur pied deux «alliances» stratégiques. Comparez brièvement les implications decelles-ci en évoquant les motivations, les contextes et les résultats.

Entre 1921 et 1945, le PCC et le GMD ont mis sur pied deux alliances stratégiques allant chercher dans l’unification de la Chine et la défense de celle-ci contre les impérialismes étrangers une motivation assez forte pour faire abstraction des nombreux différends qui subsistaient entre ces partis. L’importance d’une Chineunie et forte est donc la valeur commune qui guide ces alliances.

La première alliance eu lieu dès la création du PCC en 1921, alors que dans le but d’avoir un soutient contre les forces occidentales et le Japon, ainsi que pour réaliser l’unité chinoise, Sun Yat Sen crée une alliance avec l’U.R.S.S. ; cette dernière s’engageant à fournir une assistance militaire, financière et diplomatique.Suite à cette alliance, le bureau politique du P.C.C. s’allie avec le Guomintang. Sun Yat Sen devient gauchiste et assimile le socialisme à ces principes de base. Il admettra des membres du P.C.C. au sein du Guomintang, dont Mao Zedong lui-même.

Suite à ce front commun, le Komintern de l’URSS apporte donc l’aide nécessaire en termes d’armements, d’artillerie, de formation militaire pourrepousser les Japonais qui s’incrustaient dangereusement en territoire chinois, contrôlant une bonne partie des villes qui possédaient des voies ferrées et des ports. De plus, grâce à l’union de ces trois entités, ils purent soumettre les seigneurs de la guerre qui contrôlaient également différentes provinces chinoises. Cette alliance se termina en 1927 lorsque «[…] le Guomintang a trahi la politique deSun Yat-Sen pour devenir une force contre-révolutionnaire, alors que le Parti communiste devenait la force de la révolution.» En effet, quand Sun Yat Sen meurent en mai 1925 et qu’un triumvirat est formé pour contrer la crise de succession, Chiang Kai Shek, le général de l’académie militaire Whampoa, s’illustre en écartant les autres protagonistes et en transformant la République en dictaturemilitaire. Il entame la Beifa, une grande expédition militaire vers le nord contre les seigneurs de la guerre, toujours en collaboration avec les membres du PCC. Puis, en avril 1927, alors que l’unification des provinces chinoises est presque complétée, Chiang Kai Shek rompt le front commun et débute une chasse aux communistes à l’aide des Chemises bleues ainsi que du Green gang. Le Parti communistechinois est formellement exclus du Guomintang et les membres seront pourchassés et décapités. Finalement, des centaines de milliers de paysans, ouvriers et syndicalistes seront tués en 1927 et les années suivantes. C’est donc la reprise de la guerre civile entre un parti révolutionnaire communiste et un gouvernement centralisé et militarisé qui consolide l’ensemble des pouvoirs.

La secondealliance stratégique naît également du besoin de repousser l’impérialisme japonais et d’unifier la Chine lors de la Guerre Anti-japonaise et de la 2e Guerre mondiale. L’invasion japonaise débute dès 1931 par la Corée d’où ils envahissent la Mandchourie, puis le Shandong, et devient systématique en 1937 alors que Beijing, Shang Hai, puis Nankin sont soumises aux fascistes Japonais.

1. Occupationjaponaise de la Chine de 1931 à 1945.
[The rise of modern China, 1975.]
«La guerre contre le Japon, qui débuta à l’extérieur de Beijing le 7 juillet 1937, conduit à l’annonce, en août et septembre, d’une entente de front commun entre le PCC et le GMD. Le PCC accepta d’arrêter sa révolution armée […] et de mettre son Armée Rouge sous le commandement central. […] Pour sa part, le GMD permettrait...
tracking img