Alzheimer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1243 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
De nos jours, la technologie progresse à une vitesse fulgurante. Pas seulement en informatique ou en ingénierie, dans tout les domaines. La médecine ne fait pas exception à la règle, de nouveaux traitements apparaissent tous les jours pour une panoplie de maladies. Mais, certaines restent incurables, tel l’Alzheimer. Au Canada, on estime à un demi-million le nombre de personnes en souffrant.Autrefois associé à la pure sénilité, ce n’est qu’en 1906 qu’on la décrivit pour la première fois. La maladie découverte par le docteur allemand Lois Alzheimer et qui porte depuis lors son nom est aujourd’hui beaucoup plus connue, mais la plupart des gens ne sont que peu renseignés à son sujet. Les paragraphes qui suivent procurent une description détaillée de la maladie d’Alzheimer et présententles traitements actuels et à venir s’y rattachant.

En premier lieu, plusieurs ignorent en quoi consiste la maladie d’Alzheimer. Tout d’abord, cette maladie dégénérative qui atteint le cerveau n’est pas causée par un virus ou une bactérie mais plutôt par l’accumulation de certaines protéines appelées acétylcholinestérases qui provoquent la lésion ou même la destruction de cellules nerveuses. Onappelle les premières lésions apparentes plaques séniles; il s’en suit de ce qu’on l’on nomme la dégénérescence neurofibrillaire. La formation des plaques séniles, ces dépôts minuscules de forme sphérique, est causée par la dégradation d’une protéine située en abondance dans le cerveau de tous les humains. Toutefois, les experts ne savent toujours pas pourquoi elle tend à se dégrader avec letemps. La dégénérescence neurofibrillaire, quant à elle, consiste en «des écheveaux de filaments anormaux » qui altèrent les circuits de neurotransmissions, c’est-à-dire, les transferts de signaux entre les neurones. Les personnes les plus à risque sont celles dont l’âge est plus avancé et dont un parent fut atteint par la maladie. Dans ce dernier cas, on dit que les risques de souffrir de la maladiefont plus que doubler. De nombreuses études portent aussi à croire que l’exposition aux champs électromagnétiques, une alimentation riche en graisses animales et pauvres en acides gras oméga-3 ainsi que la faible scolarisation pourraient augmenter les chances pour une personne d’être atteinte. Par contre, les causes directes de la maladie restent toujours inconnues. Pour continuer, on considèreque les effets de cette maladie suivent un cycle précis de quatre phases bien définies, s’échelonnant sur une période de dix à vingt ans. La première est celle des déficits légers : elle consiste en des troubles de mémoires ainsi qu’en l’oubli ou la perte de certains objets. Cependant, ce n’est rien de trop sévère, et l’individu peut continuer «de tenir son rôle social et professionnel ». Laseconde phase est caractérisée par une démence débutante. La personne atteinte commence à avoir des difficultés dans sa vie quotidienne et prend des décisions étranges. À ce stade, il est important que l’individu consulte un spécialiste. Une démence moyenne caractérise la troisième phase de la maladie : le malade n’est plus autonome et son langage, tout comme ses capacités motrices, est sévèrementatteint. On entre alors dans la quatrième et dernière phase. Le patient n’est plus apte à communiquer et ne reconnaît plus personne. Il devient délirant et obéit à certaines impulsions étranges. Rendu à un tel point, le malade développe habituellement diverses complications infectieuses et respiratoires et on ne peut que lui souhaiter une mort sans douleur. Ainsi, bien que les symptômes soient biendécrits, les causes de cette maladie restent toujours nébuleuses.
D’un point de vue plus optimiste, les traitements offerts aux gens atteints de la maladie d’Alzheimer sont en constante évolution. Présentement, la détection de la maladie ne peut se faire que par psychométrie, «cette branche de la psychologie qui s’occupe de mesurer les troubles psychiques », ce qui implique une incertitude...
tracking img