Amen

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3470 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CRISE ECONOMIQUE

Elaboré

Année Universitaire : 2009- 2010

SOMMAIRE

Introduction

I) Présentation de la crise économique
1- Causes
2- Conséquences
3- Conseils
4- Les plus grandes crises économiques
II) Crise économique 2008-2009
1- Causes
2- Conséquences
3- Lutte contrela crise
4- Situation après la crise

III) Crise économique au Maroc

Conclusion

INTRODUCTION

Une crise est un événement social ou personnel qui se caractérise par un paroxysme des souffrances, des contradictions ou des incertitudes, pouvant produire des explosions de violence ou de révolte. La crise est une rupture d'équilibre.
Une criseéconomique est une dégradation brutale de la situation économique d'un pays ou d'une zone économique, conséquence d'un décalage entre la production et la consommation. Elle se traduit par une forte augmentation du chômage, par une baisse du PIB (Produit Intérieur Brut), un accroissement du nombre de faillites, une baisse du pouvoir d'achat…

La crise économique la plus grave de l'histoiremoderne, au niveau mondial, a été celle de 1929.
Une récession est une forme légère de crise économique, tandis que la dépression en est une forme plus profonde.

Le présent rapport a alors pour objectif d’expliquer le concept de crise économique, et surtout les effets de cette crise au niveau de l’économie nationale.

I) Présentation de la crise économique :

1- Causes d’une criseéconomique :

Les causes possibles pour une cause économique ne font pas non plus consensus. On cite notamment :
• une politique monétaire erronée (taux directeurs devenus trop faibles qui ont provoqué une bulle économique de surinvestissement ou de mal investissement, ou alors des taux trop élevés étranglant le crédit)
• une crise financière[],
• des changements majeurs ducontexte politique : guerre, révolution, ou, sans même aller jusqu'à ces extrêmes, une crise sociale avec perte de confiance des milieux économique (nationalisations, fuite des capitaux, crise de change, ...)
• des erreurs de politique économique, sachant que toute politique ou son contraire pourra être accusée : politique protectionniste ou, au contraire, ouverture jugée brutale des frontières ;déficit public excessif ou, au contraire, rigueur budgétaire à contretemps ;
• un épuisement (ou raréfaction temporaire, du fait de choix politiques d'un fournisseur par exemple) d'une ressource naturelle importante (telle que le pétrole, à plusieurs reprises),
• une surproduction d'une ressource localement importante, réduisant son prix à rien et ruinant les producteurs, et, parcontrecoup, leurs fournisseurs
• une confiance trop grande dans le caractère autorégulateur du marché ou, au contraire, une régulation trop administrative.

2- Conséquences d’une crise économique :

❖ Augmentation du chômage.
❖ Crise du marché de l’immobilier
❖ Niveau des prix élevé
❖ Hausse des prix des matières premières

3- Conseils :
Pour laplupart d’entre nous, la crise économique a une conotation négative. Pertes d’emplois, inflation excessive, faillites personnels et d’entreprises, pertes du pouvoir d’achat des consommateurs. Bref, le tout diminue considérablement la qualité de vie de la majorité des citoyens lors d’une crise économique.
Par contre, pour d’autres, la situation de crise économique s’ouvre comme une mine d’or à leursyeux. Même si l’économie en général se dit mauvaise en soi, certains secteurs prennent de l’expansion et profite de cette crise économique.
Par exemple, les produits substituts sont un des secteurs les plus profitables, autant pour les consommateurs que pour les producteurs. C’est une réaction instinctive que la population a face à une montée significative des prix en circonstance de récession...
tracking img