Amin maaloug

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2052 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
26 avril 2011

Houssier cloë
6tqc
Français
Essai :

AMIN MAALOUF

Le livre de poche
1998
189 p.

* Table des matières :

* Plan de L’exposé oral P.1
* L’exposé écrit
* Introduction P.2
* Présentation de l’auteur P.2
* La visée du livre P.2
* Idées principales P.3.6
* Contexte de l’extrait choisi P.7
* Affirmation du plaideur
*Réaction personnelle
* Conclusion
* Photocopie de l’extrait
* Lexique






















* Plan de l’exposé oral

- Présentation de l’auteur

- Présentation du livre, identités meurtrières

- les idées principales et défendues

- lecture de l’extrait

- Analyse de l’extrait

- Avis personnel

-Conclusion























* L’exposé écrit
* Introduction :

Le livre les identités meurtrières est un livre qui traite sur un fait de société. Il parle surtout de l’estime de soi, mais surtout de la personne que nous sommes même si nous avons des valeurs, des religions, des cultures différentes. Ce livre remonte dans les tempsles plus anciens pour aborder la religion et les conséquences que celles-ci ont engendrées. Dans les débuts de ce livre, vous prendrez surement conscience dans la personne unique que vous êtes même si vous avez énormément de point commun avec une société, que vous vivez dans une ou l’autre société, votre personne, selon vos valeurs, votre vision, et ce dont vous dites êtres vous est propre. Al’heure d’aujourd’hui l’être humain et sa vision des choses évoluent a grand pas, nous vivons dans une société ou nous remettons toujours la faute sur quelqu’un, ou quelque chose. Ce livre apporte une suite logique aux événements depuis des siècles et des siècles. Les identités meurtrières prend du recul par rapport a la religion et a la personne elle-même.

* Présentation de l’auteurAmin Maalouf est né au Liban le 25 février 1949. Son père est libanais, c’est un grand journaliste connu dans son pays. Sa mère est issue d’une famille catholique et francophone. Ces deux cultures se feront ressentir surtout dans le livre les identités meurtrières. Amin étudie les sciences économiques et la sociologie, il deviendra journaliste. Il épouse sa femme en 1971, en 1975 la guerre civileéclate. C’est en 1976 qu’il quitte le Liban avec sa famille pour la France. Son premier livre sera publié en 1983  Les Croisades vues par les Arabes.
Ses influences sont surtout son vécu, de ses observations.

* La visée du livre

A travers son livre, Amin essaye de nous informer mais aussi de nous faire réfléchir sur plusieurs thèmes qui se relient les un aux autres. Amin faitréférence a la religion musulmane mais aussi catholique. Il va chercher d’anciennes références sur comment celles-ci agissaient il y a encore peu d’année et sur se qu’elles représentent maintenant. Amin fait référence au roi Egyptien et sa façon d’avancer dans le temps, dans son époque. Il donne quelque anecdote sur le temps passé, sur se qu’il a vu, sur se qu’il a ressenti. Amin cherche a se que chaqueindividu qui lira son bouquin s’interroge sur la question de qui il est vraiment. Il met en place l’individualité. Il accuse aussi notre société d’aujourd’hui sous ces jugements. Il tient a se que le lecteur ouvre les yeux. Qu’on ne doit pas accuser tel ou tel religion, car chaque religions a ses défauts. Amin tient aussi a montrer que L’Europe domine avec sa culture. Nous jugeons bien sansconnaitre.



* Les idées principales

Dans la toute première partie, Amin aborde l’idée que nous avons beaucoup de choses en commun ou que nous sommes, qui que nous sommes, mais pourtant malgré tout ces point commun nous sommes uniques. Amin reprends l’idée des religions, et des sociétés. Nous vivons dans les mêmes sociétés, nous avons donc la même culture, et pourtant ce n’est pas...
tracking img