Amnesty international malaysia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6548 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RAPPORT DE STAGE

Juin – Août 2006

Zarwel Karim

Ecole Internationale de Commerce et Développement

SOMMAIRE

Introduction p. 3

I/ Présentation des caractéristiques de l’ONG p. 4

II/ Présentation et définition de la mission p. 16

III/ Analyse et critique personnelle p. 20

Conclusion p. 21

Annexe p. 22Introduction

En guise d’introduction nous allons exposer les raisons pour lesquelles nous avons choisi d’effectuer notre stage en Asie et plus particulièrement au sein d’une ONG en Malaisie.

Ayant tout deux suivi une spécialisation sur le continent asiatique, nous souhaitions approfondir cette approche théorique par une approche pratique qui s’est matérialisée par une offre de stageau sein de la section d’Amnesty International en Malaisie. Nous pensons en effet qu’il est difficile de connaître un continent tant au niveau culturel qu’économique sur le court terme. En ce sens nous avons décidé de nous diriger vers un pays qui était susceptible de nous offrir la plus grande diversité culturelle possible.
L’occasion d’intégrer une antenne de l’une des plus prestigieuse desONG mondiale représentait une opportunité séduisante en terme d’expérience, de découverte et d’approfondissements personnels.
Nous souhaitions tout de même disposer d’une réelle expérience professionnelle, possibilité offerte généralement par les entreprises plus que par les ONG. Cependant la mission proposée se révéla en adéquation avec les connaissances commerciales et marketing que nousdéveloppions dans notre école, ce qui nous a permis de mettre au service d’une cause universelle et éthique, nos connaissances techniques.
Nous allons donc par la suite essayer de synthétiser au mieux notre expérience au sein d’Amnesty International Malaysia (AIM) pour vous faire part de notre analyse et de vous faire partager nos ressentis.

I) données générales

1) Histoire généraled’Amnesty

L’histoire d’Amnesty International commence en 1961, lorsque l’avocat britannique Peter Benenson s’indigne de la condamnation de deux étudiants portugais à sept ans de prison pour avoir porté un toast à la liberté, en pleine dictature Salazar.
 
Révolté, Peter Benenson, avocat britannique lance dans le journal l’Observer un appel en faveur des «prisonniers oubliés».
Cet appel à lamobilisation est repris dans la presse du monde entier et l’avocat reçoit des milliers de lettres de soutien.
 
Il fonde alors, avec l’irlandais Sean Mac Bride et l’anglais Eric Baker, un mouvement international pour défendre le droit à la liberté d’expression.
 
Au cours de cette première année, la toute jeune organisation envoie des délégations dans quatre pays pour défendre des prisonniersd’opinion et crée des sections nationales dans sept pays.
 
Le mouvement prend de l’ampleur. Il développe sa mission qui s’élargit au-delà de la défense des prisonniers d’opinion : aux victimes de torture, de disparitions, aux condamnés à la peine de mort.
 
En 1977, Amnesty International reçoit le prix Nobel de la paix et en 1978, le prix des Nations unies pour les droits de l’homme.
Quarante quatreans plus tard, l’intuition des pères fondateurs d’Amnesty International a conquis plus d’1,8 million de membres et de sympathisants à travers le monde. Ce qui en fait la première ONG mondiale.

Moments clés de l’histoire d’Amnesty International

1961 Création par Peter Benenson. Les premiers groupes d'Amnesty International voient le jour au Royaume-Uni, en République fédérale d'Allemagne, auxPays-Bas, en France, en Italie et enSuisse.
1963 Le Mouvement compte 350 groupes. Le Secrétariat international, siège de l'organisation, est établi à Londres.
1965 Le Conseil de l'Europe et les Nations Unies accordent à l'organisation un statut consultatif.
1967 On dénombre 550 groupes dans 18 pays. Amnesty International intervient maintenant en faveur de près de 2000 prisonniers...
tracking img