Amortissement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juillet 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Amortissement : Définition et Traitement comptable
L'amortissement est la constatation comptable annuelle de la dépréciation des immobilisations c'est-à-dire le traitement et l’enregistrement de la valeur des biens de l’entreprise (éléments de l’actif concernés par l’amortissement). Cette dépréciation est due à plusieurs facteurs : facteurs physique, facteur techniques, facteurs économiques…Eléments concernés par l’amortissement
 - Installations techniques
 - Matériel et outillage industriel
 - Matériels de transport
 - Matériels et mobiliers de bureau
 - Brevets et frais d’établissement
Eléments non concernés par l’amortissement
 - Terrains
 - Droit au bail
 - Immobilisations en cours
 - Immobilisations financières
Terminologie au tour de l’amortissement
Valeur NetteComptable VNA : C’est la différence entre la valeur d’origine HT et le cumule des amortissements effectués.
Annuité d’amortissement : c’est le montant de l’amortissement calculer pour une période donnée (ne dépassant pas un an).
Taux d’amortissement : C’est le taux par lequel en multiplie la valeur d’entrée de l’élément amortissable pour déterminer l’annuité.
Amortissement linéaire (constant)
Dansle cas de l’amortissement linéaire l’annuité (le montant de la dépréciation de la valeur) d’un bien immobilisé ne change pas d’un exercice comptable à un autre.
Calcul de l’amortissement constant :
- Taux d’amortissement : C’est le taux par lequel en multiplie la valeur d’entrée de l’élément amortissable pour déterminer l’annuité :
 Taux d’amortissement = (1/n)*100
 Avec n = durée del’amortissement du bien (voir le cas pratique)
- Annuité de l’amortissement linéaire : Pour l’amortissement linéaire les annuités sont calculés en prorata temporis c'est-à-dire par exemple si l’immobilisation est acquise au cours de l’exercice l’annuité de cette exercice est calculée en tenant compte seulement de la durée sui sépare la date d’acquisition de l’immobilisation et la date de clôture de cetexercice. (une année 360jours, un mois 30jours) :
Annuité = VO*T*J/360
Avec :
 VO= Valeur d'origine (HT) : la valeur de l’acquisition du bien hors TVA
 T= Taux d'amortissement linéaire
 J= Nombre de jour concerné par l'amortissement
- Cumul d’amortissement : Somme des montants annuels des amortissements (amortissements cumulés) d’un bien amortissable :
Cumul d’amortissement = VO * TAUX * N
Avec :N = Nombre d’années d’amortissement
- Valeur Net d’amortissement VNA : C’est la différence entre la valeur d’origine et le cumul d’amortissement :
VNA = VO – cumul d’amortissement
- Plan d’amortissement : Le plan d’amortissement ou programme d’amortissement est un tableau qui met en évidence les amortissements et les valeurs nettes d’amortissement d’une façon annuelle et durant toute la périodede vie du bien amortissable. (voir cas pratique)
Cas pratique amortissement linéaire
Le 15/05/2008 l’entreprise UCOMA a acquis un matériel industriel pour une valeur de 25000 HT, ce matériel est amortissable sur 5ans.
Travail à faire :
 - Etablir le plan d’amortissement du matériel industriel
 - Enregistrer au journal de l’entreprise UCOMA les opérations relatives à l’amortissement du matérielindustriel en 2008.
Solution :
- Calcul du taux d’amortissement :
1/5 = 0.5 * 100 = 20%
Taux = 20%
- Calcul de la première annuité : la machine est acquise au 15/05/2008, donc la première annuité doit être calculé à partir cette date jusqu'à la date de clôture de l’exercice 2008 le 31/12/2008 :
VO * Taux d’amortissement * 225jours (du 15/05/2008 au 31/12/2008)/360Jours
25 000 * 20% * 225/360 = 3125
Première annuité (annuité 2008) = 3 125
- Calcul de la dernière annuité (la dernière année de l’amortissement 2013) :
360jours – 225jours = 135 donc : 25 000 * 20% * 135/360 = 1 875
Dernière annuité (annuité 2013) = 3125
- Calcul des annuités des années 2009, 2010, 2011,2012 :
25 000 * 20% * 360/360 = 5 000
Tableau d’amortissement du matériel industriel :

Explications calculs de la...