Amour et aveu : le double registre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Amour et aveu : le double registre

« J'ai guetté dans le cœur humain toutes les niches différentes où peut se cacher l'amour, lorsqu'il craint de se montrer, et chacune de mes comédies a pourobjet de le faire sortir d'une de ces niches : c'est tantôt un amour ignoré des deux amants, tantôt un amour qu'ils sentent et qu'ils veulent se cacher l'un l'autre ; tantôt enfin un amour incertain etcomme indécis, un amour à demi né. » L'originalité du dessein de Marivaux ne tient pas à la peinture de l'amour contrarié : la comédie de Molière a toujours pour trame deux jeunes gens qui s'aiment,mais qui se heurtent à l'opposition de la famille ou de la société. Marivaux abandonne cet obstacle extérieur : c'est en lui-même que le personnage ressent des motifs qui le retiennent de se livrer à sonamour. L'évolution de son sentiment, jusqu'à l'aveu, difficile et désiré, constitue le jeu dramatique. Certes, Marivaux n'ignore pas que le mariage - qui sert d'inévitable dénouement - doit vaincredes pouvoirs sociaux, telle l'inégalité des fortunes (Le Legs, La Fausse Suivante) ou des classes (Le Jeu de l'amour et du hasard, Le Préjugé vaincu, Les Fausses Confidences). Mais « l'amour n'est enquerelle qu'avec lui et finit par être heureux malgré lui ». Quand le héros en sera venu à oublier son amour-propre, fondé sur des préjugés ou des égoïsmes dérisoires, pour admettre qu'il est amoureuxet le dire au grand jour, tout le débat sera clos.
Autour du couple qui cherche à s'unir évoluent des comparses, généralement des valets, qui aident les amoureux à se connaître. Comme l'auteur et lesspectateurs, ils voient clair dans le cœur des amoureux et sont complices lucides et agissants. Tout le plaisir du spectacle repose sur ce
« double registre » : d'un côté « la cécité des coeursépris sans le savoir » ou sans le vouloir, de l'autre « la clairvoyance démasquante et traductrice des personnages spectateurs et leur vision anticipatrice » (Jean Rousset, Forme et Signification,...
tracking img