Analyse anne frank

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Anne Franck
[pic]

Anne Franck commence a écrire son journal le 12 juin 1942 dans un petit carnet qu’elle reçoit comme cadeau d’anniversaire pour ses 13 ans, en exprimant la nécessité de rapporter les faits de sa vie quotidienne, et les persécutions subies par les juifs « Il faut que je résume l'histoire de ma vie, quoi qu'il m'en coûte. » . Nous retrouvons dans cette première partie du récit,Anne reporte innocemment ses expériences de jeune fille, qui apprend a se connaitre et découvre le monde qui l’entoure. Le lecteur découvre ses flirts, ses amis, sa vie au quotidien, qui a été bouleversé tout d’abord le départ d’Allemagne pour Amsterdam afin de fuir le nazisme montant. Mais Amsterdam est bientôt également envahie par les allemands qui prennent le contrôle de toute la ville, etles lois antisémites menacent a nouveau la famille Franck. Malgré sa jeunesse, Anne se rend compte de ces changements, elle y fait référence dans sa lettre du samedi 20 juin 1942 « a partir de mai 1940, c’en était fini du bon temps d’abord la guerre la capitulation, l’entrée des allemands et nos misères a nous les juifs ont commencé. » Anne sent qu’elle est mise a l’écart du reste de la populationet elle liste après cela toutes les interdictions faites au juives, en montrant au lecteur la difficulté a vivre avec des droits aussi limités «  les juifs doivent porter l’étoile jaune ; les juifs doivent rendre leurs vélos, les juifs n’ont pas le droit de prendre le tram ; les juifs n’ont pas le droit de circuler en autobus ni même dans une voiture particulière, les juifs n’ont pas le droit defréquenter les théâtres les cinémas et autre lieux de divertissement » la répétition de l’expression « les juifs », et les propositions courtes mises bout a bout montrent a quel point cela oppresse Anne, cela est confirmé quelques lignes plus loin, lorsqu’elle dit qu’elle ne considère plus cela comme une vie, mais une survie « voila comment nous vivotions et il nous était interdit de faire ceci oude faire cela » pour renforcer ses propos, elle rapporte de témoignage d’un autre enfant, tout aussi oppressé par cette vie « Jacque me disait toujours je n’ose plus rien faire j’ai peur que ce soit interdit »

Peu de temps après la menace se précise, et la famille reçoit une convocation des SS ce qui précipite le départ de la famille pour l’annexe que le père de Anne préparait déjà depuisquelques mois. Le jeudi 9 juillet 1942 le Franck laissent leur maison derrière eux et rejoignent la « cachette aménagée pour héberger 2 familles : les Franck et les « van dam ». a partir de ce moment, Anne fait partager au lecteur la vie menée par 8 fugitifs.
[pic]
Facade de l’immeuble
[pic]
Plan de l’annexe

La description et les détails de la vie quotidienne, prennent alors une place importantedans le journal d’Anne, « il sera peu être amusant pour toi d’apprendre ce que nous allons manger a midi » étant sa seule source d’occupation en dehors des rares visites des protecteurs de la famille. La jeune fille confie a sa « chère kitty » ses affinités avec certaines personnes de la maison, mais également les critiques, et le jugement assez sévère que celle-ci porte sur ces mêmes habitants.Nous voyons au fur et a mesure du journal, l’évolution interne qui se fait chez Anne. Elle devient plus mature, et s’éloigne de la petite fille insouciante qui vivait en liberté en 1942 et se livre de plus en plus a des réflexions sur la nature de l’homme, et sa foi dans un monde meilleur « a présent je suis pleine d’espoir enfin tout va bien. Tout va même très bien ! superbes nouvelles ! on atenté d’assassiner Hitler, et pour une fois il ne s’agissait pas de communistes juifs ni de capitalistes anglais mais d’un général allemand de haute lignée germanique » 21 juillet 1944 » Malgré une situation qui empire et des conditions de vie difficile, Anne reste optimiste quant a la vie future  « quand je regarde le ciel je pense que tout changera et que tout redeviendra bon ».

Anne fait...
tracking img