Analyse - apologie de socrate - la cité athénienne avait-elle raison de le condamner?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (521 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
À l’époque de la Grèce classique, après la guerre du Péloponnèse opposant Athènes à Sparte, la démocratie était plutôt instable. C’est à cette époque trouble que le procès de Socrate se déroula.Platon, un de ses élèves, témoigne de son procès dans l’Apologie de Socrate¹. Socrate fut un grand philosophe d’Athènes, accusé d’impiété et de corrompre la jeunesse, il fut condamné à mort par cette mêmecité démocratique. La cité athénienne avait elle raison de l’accuser ?
Certains pensent qu’elle avait raison puisque Socrate nuirait à long terme à la cohésion sociale. D’autres pensent que lacité n’avait pas raison puisque cet homme possédais des valeurs vertueuses bien admirables. C’est en ce dernier sens que j’abonde. La cité athénienne n’avais pas raison de condamner Socrate puisque leprocès s’est clôturé sur une note injuste. De plus, des libres penseurs tel que lui sont nécessaires afin de mettre en doute les vérités établies et questionner leurs fondements.

Premièrement, leverdict rendu par les juges était arbitraire. La justice, par définition, est une qualité morale qui invite à respecter les droits d’autrui. Or, il est évident que les droits de Socrate ont été bafouéspuisqu’il est en réalité innocent et fut tout de même condamné. D’abord, il a incontestablement dit « toute la vérité² » et de plus, Socrate a su réfuter habilement toutes condamnations calomnieusesportées contre lui. Notons principalement le dialogue avec Mélétos ou il réfute habilement l’accusation impiété « [...] si [...] je considère qu’il y a des démons et si les démons sont des dieux,n’ai-je pas raison de dire que tu parle par énigmes et que tu plaisantes quand tu prétends que je considère que les dieux n’existent pas, alors que je crois aux démons₃». Cette injustice fut crée par des genssimplement blessés dans leurs orgueil, les accusations n’étant même pas légitime. De plus, il faut comprendre que les gens, pour évoluer doivent d’abord être remis en question.

Deuxièmement,...
tracking img