Analyse cantatrice chauve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans la Cantatrice chauve Ionesco se moque directement de la bourgeoisie anglaise. Il s’est inspiré pour La Cantatrice chauve, d’une méthode d’éducation de l’anglais, laméthode Assimil. Dans les manuels de l’anglais sans peine, on mettait en scène des anglais typiques ayant un dialogue avec des phrases brèves, insérées de platitudes avec bien sûr unréseau de structure grammaticale. Ionesco, ayant transcrit et relu les phrases de Assimil, s’aperçoit de l’énorme quantité de cliché qui se retrouve dans ces textes et il eualors une illumination. Il dit que ce manuel lui a fait comprendre qu’il lui fallait communiquer à ses contemporains les vérités essentielles dont il avait pris conscience par lemanuel franco-anglais. Assimil lui a fournit les matériaux pour sa pièce : les personnages (sauf le capitaine pompier) et l’usage systématique des clichés.
Il est évident quel’auteur passe des messages et des opinions à travers sa pièce de théâtre. Par exemple, les personnages sont incapables de communiquer entre eux révèle bien l’opinion de Ionesco surles gens de la bourgeoisie. Comme dans l’extrait ci-dessus qui démontre la similitude des noms, tous des Bobby Watson, il y a une métaphore dans la similitude des nom et lasimilitude des gens de la bourgeoisie. Notons qu’Eugène Ionesco portait le même nom que son père et qu’ils avaient une relation difficile entre eux. Est-ce une allusion ? Il estévident qu’il n’y a pas de logique ou d’intrigue dans le théâtre de Ionesco. Il y a quatre sortes d’outils importants qu’utilise Ionesco dans ses œuvres pour leur donner unaspect ridicule. Il utilise la répétition, les coïncidences, les clichés et la contradiction.
En effet chez Ionesco, on se retrouve souvent dans un monde bizarre et inexplicable.
tracking img