Analyse comparative d'oeuvres d'art - le titien / aziz et cucher

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

ANALYSE COMPARATIVE

Nous sommes en présence deux œuvres, l’une de TITIEN, Le Supplice de Marsyas, huile sur toile, datant de 1575-1576, mesurant 212 x 207 cm, exposée aujourd’hui au State Museum de Krome. L’autre de AZIZ et CUCHER, The dystopia series, Maria, photographie de 1994, 50 x 40 inches située au Courtesy of Haines Gallery de San Francisco, CA. Ainsi, nousavons deux productions dont les contextes historiques sont très éloignés : l’œuvre de TITIEN appartient à la Renaissance Italienne tandis que la réalisation d’AZIZ et CUCHER dépend de notre temps, dont l’essor de l’art numérique ne cesse de s’accroître.
LE TITIEN (~1488 - ~1576) est né à côté de Venise. Sa carrière est indissociable de cette ville, alors à son apogée. Il reçut sa formation dansl'atelier des Bellini, où il s’inspira surtout du plus talentueux des trois fils, Giovanni, qui accorde, dans sa peinture, la primauté à la couleur. Enfin, notre artiste reçoit une dernière influence, celle de Giorgione (mort en 1510), qui établit dans ses œuvres une sorte de synthèse entre les clair-obscur de Vinci et la couleur de Bellini. Quant aux deux autres artistes, Anthony AZIZ et SammyCUCHER, ils vivent à New-York, collaborent depuis 1991 et réalisent une œuvre questionnant l’évolution des concepts de nature, l’importance des manipulations génétiques et l’influence des technologies modernes dans le monde contemporain.
Nous avons donc en regard deux œuvres, dont l’une traite de la mort lente par la torture et la seconde de la privation de sens : olfactif, visuel, auditif,gustatif entraînant l’absence de personnalité. Nous verrons tout d’abord ce que révèlent la technique et le contenu iconographiques de ces réalisations puis, les partis pris des artistes à travers leurs œuvres, les impressions et interrogations que dégagent ces dernières et enfin, les références que nous pourrons associer à ces deux œuvres.

Le Supplice de Marsyas nous laisse apercevoir septpersonnages dont la victime est au centre. Puis, en arrière plan nous devinons un bois, des feuillages touffus, un ciel tourmenté, pesant, donnant au tableau une sensation d‘écrasement. À la différence de ce tableau chargé, tant en personnages qu’en décors, The dystopia of the series, Maria, nous présente seulement une personne noire, la tête appuyée sur son coude, se dégageant sur un fond rouge,simple, neutre.

Par ailleurs, la composition de TITIEN joue sur des contrastes de clair-obscur avec des ombres violentes : la terre, la forêt, le corps de MARSYAS à l’inverse de la peau des hommes, pâle et rosée. La photographie diffère de ce jeu de lumière, elle paraît neutre avec cette personne noire devant un fond rouge, dénué d’effets. La peinture possède l’art de rendre, parfois, le gestede l’artiste apparent, dévoilant ses émotions. Ici nous assistons à une grande maîtrise des couleurs mais surtout à un vrai travail de la matière. Les traits paraissent durs, violents comme liés à l’affreuse tragédie de cette scène. LE TITIEN réalisa ce tableau durant ses derniers jours et avait introduit sur la fin un style « inachevé » en brossant rapidement ses personnages par grosses touches.Nous nous interrogerons plus tard, sur les sentiments de l’artiste mis en jeu dans cette scène.

Mais revenons à ce premier tableau. LE TITIEN s’est inspiré de la mythologie grecque pour relater l’histoire tragique de Marsyas, satyre de Phrygie. Le satyre ou silène possède un buste d’humain, un visage barbu, cornu et le bas d’un cheval ou d’un bouc. Ainsi, le corps de Marsyas révèle ces signesdistinctifs. Ce malchanceux ayant provoqué la colère d’Apollon en le défiant naïvement, se fit écorcher vif sur ses ordres. La peinture de l’artiste met alors l’accent sur la représentation de la souffrance, dans une atmosphère sombre, violente, apocalyptique.

Le tableau présente donc sept personnages, plus ou moins âgés, très peu vêtus, dans diverses positions : courbés, assis, debout....
tracking img