Analyse concurrentielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction générale

Dans le cadre de notre formation à l’Ecole Française des Affaires, nous sommes amenés au cours de notre deuxième année et plus précisément pour notre projet d’entreprise, à résoudre une problématique parue lors de notre stage de première année.
Le présent document est le rapport du projet d’entreprise. Le but de ce rapport est d’analyser les résultats de l’étudemenée auprès de LAFARGE ciments et visant à mettre en évidence un plan d’actions communication qui permettra de renforcer d’avantage l’image de marque de LAFARGE MAROC.
Le choix du secteur cimentier au Maroc a été motivé par l’arrivée de nouveaux entrants dans ce secteur. Le choix de LAFARGE a, quant à lui, été provoqué par la place qu’occupe l’entreprise au niveau du marché marocain, l’importantestructure dont elle dispose et toutes les actions entreprises par cette dernière.

Afin de faire en sorte que notre rapport soit le plus complet possible, nous avons réalisé plusieurs recherches sur plusieurs supports afin de mettre en évidence toutes les défaillances à améliorer et les points à développer.
Le présent rapport se compose de trois principales parties : nous commencerons enpremier lieu par une description du secteur cimentier au Maroc tout en insistant sur la place qu’occupe l’entreprise sur le marché. En second lieu, nous présenterons la problématique de notre projet ainsi que la méthodologie suivie afin de la résoudre. Enfin, nous présenterons différentes recommandations destinées à l’entreprise.

CHAPITRE I : Présentation du secteur cimentier au MarocIntroduction 
Dans la première partie de ce rapport, nous allons tenter de découvrir le marché cimentier au Maroc à travers :
▪ Analyse stratégique du secteur cimentier marocain
▪ Historique du secteur
▪ Situation actuelle du secteur
▪ Problèmes du secteur
▪ Association professionnelle des cimentiers
1. Analyse stratégique du secteur cimentier marocain :
1-1.Présentation du secteur cimentier marocain :
L’industrie du ciment au Maroc remonte à 1913, date de l’installation de la première unité « La société des Chaux et ciment du Maroc » devenue par la suite « Lafarge Ciments ». Elle demeura seule sur le marché jusqu’en 1964, année à partir de laquelle plusieurs unités ont été créées ; à savoir : Cimenterie de Tétouan (1964), CADEM (1951), ASMAR deMarrakech (1972), Asment de Témara (1976) et CIOR d’Oujda (1976).
Désormais, le paysage cimentier marocain se présente comme suit :
|Entreprise |Unité production |Part de marché |Production annuelle |
|LAFARGE |BOUSKOURA |39.50% |4.1 MT|
| |MEKNES | | |
| |TANGER | | |
| |TETOUAN | ||
|CIOR |OUJDA |21.70% |2.2 MT |
| |FES | | |
| |CASABLANCA || |
|CIMAR |SAFI |28% |2.11 MT |
| |AGADIR | | |
| |MARREKECH |...
tracking img