Analyse critiques des agences de notation extra-financières

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
5ème Congrès de l’ADERSE, GRENOBLE, 10 et 11 Janvier 2008

Analyse critique des agences de notation extra-financière1
Marta CAMPRODON, José SOLS et Albert FLORENSA2

1. Introduction

L’investissement socialement responsable (ISR) est né aux Etats-Unis, au XVIIIe siècle, bien que cela n’a été qu’à la moitié du XXe siècle que l’inquiétude pour la responsabilité de la destination de l’argentinvesti s’est répandue. La croissante sensibilité sociale –éthique et écologique- a fait progressivement pression sur les entreprises pour qu’elles deviennent socialement responsables. Ainsi, beaucoup d’entreprises ont au fur et à mesure développé leur responsabilité et veulent prouver qu’elles sont sensibles à la société, mais la responsabilité sociale corporative (RSC) doit pouvoir être évaluée,ce qui rend nécessaire l’existence de certains mécanismes de contrôle. Le professeur espagnol, le Dr. Ildefonso Camacho, affirme que « dans des sociétés comme les nôtres, il n’est pas possible de tout confier à la bonne volonté et à l’éthique librement assumée par les personnes et les institutions. Finalement, ce qui est en jeu est un pouvoir social considérable, qui exige d’être soumis à uncertain contrôle public. Donc, la responsabilité sociale de l’entreprise ne peut dépendre exclusivement de sa volonté, mais elle doit être, jusqu’à un certain niveau, exigée et contrôlée par la

La recherche pour la réalisation de cette étude a été subventionnée par Ethos Ramon Lull (Université Ramon Llull, Barcelone). Les trois auteurs sont des chercheurs et des professeurs à la Faculté d’EconomieIQS (Institut Químic de Sarrià, Université Ramon Llull, Barcelone), membres de la Chaire d’Éthique de l’IQS, ainsi que membres du Laboratoire d’Analyse et Critique Sociale (LACS) du même établissement. Marta Camprodon a une Mâitrise en Administration et Direction d’Entreprises et actuellement prépare son Doctorat. José Sols est Docteur en Théologie et a une Maîtrise en Histoire Contemporaine.Albert Florensa est Docteur en Administration et Direction d’Entreprises et a une Maîtrise en Philosophie.
2

1

1

société moyennant les pouvoirs publiques et les instruments dont ils disposent pour garantir un ordre de vie en commun » (CAMACHO, 2004, 84). Ces facteurs ont amené à la naissance des agences de notation extra-financière. ECORES (Economía y Responsabilidad Social Empresarial)3expose la fonction de ces agences dans les termes suivants:
“Ces agences recueillent et ordonnent l’information sur le développement durable produit par les entreprises. Et quand celle-ci n’est pas suffisante, ils en cherchent encore à d’autres sources de la propre entreprise, tout en la comparant avec l’information fournie par d’autres groupes d’intérêt directes et proches aux entreprises. À leurtour, les méthodologies suivies pour ordonner cette information répondent aux besoins et aux demandes des usagers de cette information, des investisseurs qui appliquent des critères sociaux et d’environnement dans leurs décisions d’investissement ou qui tout simplement souhaitent analyser largement les risques de leurs investissements. Étant donné les diverses origines de l’investissementsocialement responsable, les méthodologies suivies par les agences de rating sur RSC, les questions les plus fréquentes qu’elles posent aux entreprises, et leur manière d’ordonner l’information, condensent les expectatives les plus fréquentes sur l’activité d’entreprise de divers groupes de stakeholders. Ainsi, ces agences, nos seulement elles contribuent à satisfaire les besoins d’information de certainsinvestisseurs, mais elles facilitent aux entreprises cotisées un ensemble d’indicateurs clé à propos de leur gestion, en accord avec les expectatives d’un large groupe de stakeholders ”4

On voit bien donc que ces agences assument la mission d’analyser et d’ordonner toute l’information publique disponible sur le développement durable d’une entreprise pour voir comment elle agit. Le rapport...
tracking img