Analyse dame de pique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4101 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
♠ Fiche de lecture : La Dame de Pique ♠
Alexandre Pouchkine

1)
La Dame de Pique parut en 1834. Cette œuvre appartenant à la littérature du XIXe siècle a été écrite par Alexandre Pouchkine (1799-1837). Ecrivain russe du début du XIXème siècle, il connût prématurément une fin tragique lors d’un duel âgé seulement de 38 ans. Cette nouvelle de la littérature européenne est un classique étrangerqui permet, notamment, d’approfondir la notion de point de vue. En effet, l’auteur utilise à de nombreuses reprises cette notion de point de vue qu’il manipule pour permettre au lecteur de s’imaginer les idées des personnages. La Dame de pique fait hésiter le lecteur entre une explication rationnelle et une interprétation surnaturelle.

2)
Cette nouvelle appartient, sous certains aspects, augenre fantastique par la magie des cartes, par les croyances traditionnelles russes voyant les vieilles dames, en sorcières maléfiques, par l’apparition de spectre. L’épigraphe de La Dame de pique illustre parfaitement les pouvoirs maléfiques caractéristiques du genre fantastique : « Dame de pique signifie malveillance secrète ». Le jeune Hermann, irrité devant la comtesse qui gardait le silence, latraite même explicitement de « sorcière ». Mais, La Dame de pique se réfère, également, au genre dramatique par la mort subite de la vieille dame qui va bouleverser les événements et préparer le dénouement imprévisible de cette nouvelle.

3)
Cette œuvre d’Alexandre Pouchkine fait partie des textes narratifs complexes comportant des bouleversements chronologiques. Toutefois la nouvelle présenteplusieurs retours en arrière faciles à repérer et à interpréter. Le narrateur est extérieur au récit et tout au long de l’histoire, il utilise la 3ème personne. La nouvelle commence par « on jouait », « la vieille comtesse était dans sa chambre », « il avait de violentes passions et une imagination ardente ». La nouvelle se déroule pendant un hiver en Russie, à Saint-Pétersbourg. L’auteur préciseaux lecteurs que le héros erre« à travers les rues de Saint-Pétersbourg », dans l’hiver glacial de Russie, « la longue nuit d’hiver ». L’auteur ne précise pas quand se déroule la nouvelle cela indique donc qu’elle a lieu à l’époque de l’auteur, dans la première moitié du XIXe siècle. Les 3 personnages principaux de cette nouvelle sont Hermann, jeune officier du génie d’origine allemande, AnnaFédotovna, la vieille comtesse, qui fut surnommée la Vénus moscovite tant sa grande beauté était renommée dans les cours des rois d’Europe, Lisavéta Ivanovna, jeune et pauvre pupille de la comtesse, qui tomba sous le charme d’Herman. Les personnages secondaires sont notamment Naroumov et les officiers russes, joueurs de carte, Tomski, le petit-fils de la comtesse par qui l’auteur nous apprendl’histoire extraordinaire de sa grand-mère.

4)
Jeune officier allemand du génie, Hermann passe ses nuits chez Naroumov où des parties de cartes s’y jouent. Mais Hermann ne jouait jamais car il ne voulait pas risquer le nécessaire dans Fiche de lecture : La Dame de Pique Page 1 sur 6

l’espoir du superflu. Une nuit, le pauvre et ambitieux Hermann, bouleversé par l’histoire de la grand-mère de Tomski,qui connaissait les trois cartes magiques pour gagner, imagina un stratagème pour qu’elle lui révèle le secret qui lui permettra de changer sa condition. Après avoir courtisé la pupille de la vieille comtesse, Hermann s’introduit dans le cabinet noir de la comtesse. Mais, terrifiée à la vue du révolver qu’il pointe, la vieille comtesse meurt subitement sans dévoiler son secret. La nuit del’enterrement de la comtesse, réveillé par un bruit, il croît reconnaitre la comtesse vêtue de blanc, qui lui dévoile, à titre posthume, les trois cartes : le trois, le sept et l’As. Le lendemain et le surlendemain, Hermann misa et gagna une fortune à la stupéfaction de tous les joueurs. Le troisième soir, sûr de lui, il misa mais perdit tout car il ne retourna pas l’As attendu mais une Dame de pique...
tracking img