Analyse de 2 textes et une image de tragédie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1.

// La tirade de Théramène dans l'acte V, Scène 6 de "Phèdre" de Jean Racine s'inscrit dans le registre tragique car, tout d'abord, on remarque une
forte présence du champ lexical de ladouleur, de la mort :
"malheureux" v.1, "cris douloureux" v.5, "tombeaux" v.7, "dépouilles sanglantes" v.12.

La présence du registre tragique se fait aussi remarquer par l'utilisation du langage soutenu,et de vers en alexandrins :
"J'ai vu seigneur, j'ai vu votre malheureux fils
Traîné par les chevaux que sa main a nourris" v.1-2.

On peut aussi remarquer des hyperboles, qui insistent surl'horreur que subit le "fils du seigneur" :
"Tout son corps n'est bientôt qu'une plaie" v.4

Tout au long de ce passage, Jean Racine cherche à nous toucher par la terreur et la pitié, mais également parl'admiration envers le héro.

// Dans le texte d'"Antigone" de Jean Anouilh, le registre tragique se fait remarquer tout d'abord car ce sont beaucoup de phrases courtes
qui sont employées, commepour donner un ton solennelle.
"Et voilà. Maintenant le ressort est bandé. Cela n'a plus qu'à se dérouler tout seul." l.1-2.

Dans le passage cité ci-dessus, Anouilh insiste aussi sur le fait que cedestin est inévitable ("Cela n'a plus qu'à se dérouler tout seul." l.2).

On remarque aussi une énumération du champ lexical de la souffrance :
"La mort, la trahison, le désespoir (...), lesorages, les silences" l. 11 à 14.

// Tout d'abord, le tableau "Guernica" est peint en noir et blanc, comme pour représenter la tristesse, le deséspoir des villageois qui vont mourir.
Ceci s'accentueaussi par le fond très sombre.
Les corps démembrés, les visages tordus par la peur et la douleur, et le style "cubiste" insistent
sur l'horreur du bombardement de cette petite ville par les Nazis.
Onvoit aussi des visages qui poussent des cris de peurs, ou de douleur. Si on regarde plus en détail, on peut remarquer sur la gauche
une femme qui tient dans ses bras son enfant, qui, semble t-il,...
tracking img