Analyse de document historique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PIER-YVES CHAMPAGNE

Mémoire d'une fin de siècle: le choc des civilisations

330-2D3-LL, gr. 101

COMMENTAIRE DE DOCUMENT HISTORIQUE 1
Discours d’Yitzhak Rabin

Travail présenté à
M. Mario LUSSIER

Département de sciences humaines
Cégep de Lévis-Lauzon
Le 22 mars 2010
Yitzhak Rabin est né à Jérusalem le 1er mars 1922 et a grandi à Tel-Aviv en Israël. Il obtient son diplômed’ingénieur agricole en 1940 et rejoint le Palmah, division spéciale de la Haganah, « formation militaire clandestine des juifs de Palestine. »[1] Il participe à la première guerre israélo-arabe en 1948 en tant qu’officier, est promu au rang de général et devient un héros de la guerre de Six Jours en 1967. En 1968, il quitte Tsahal et est nommé ambassadeur d'Israël aux États-Unis jusqu’à son élection à laKnesset (parlement) comme député travailliste.

Le 11 avril 1974, le Premier ministre, Golda Meir, remet sa démission de la Knesset et est remplacée par Rabin qui forme un nouveau gouvernement. L’ancien ministre du Travail porte une attention toute spéciale lors de son premier mandat à l’amélioration de l’économie, la résolution des problèmes sociaux et le renforcement des Forces arméesIsraéliennes.[2] Il perd les élections de 1977 et devient Ministre de la Défense en 1984 suite à la formation du gouvernement d’union nationale. En 1987, il réprime la première Intifada, soulèvement populaire palestinien contre l'occupation. Puis, le parti travailliste revenu au pouvoir, Rabin est réélu comme premier ministre en 1992.

En 1993, les négociations avec l’Organisation deLibération de la Palestine (OLP) mènent Yasser Arafat et Yitzhak Rabin à signer plusieurs accords et traités de paix afin de restaurer un climat de réconciliation entre les peuples palestinien et israélien. Pour ces raisons, il reçoit le prix Nobel de la paix en 1994. Lors de la lecture de son discours en 1995, Yitzhak Rabin est encore le premier ministre d’Israël et il le demeurera jusqu’à sa mort.Le samedi 4 novembre 1995, « une foule considérable est réunie au centre de Tel-Aviv pour soutenir la politique de paix du Premier ministre Yitzhak Rabin et de son ministre des affaires étrangères Shimon Pérès, sévèrement attaquée par la droite israélienne. »[3] En effet, les nombreux traités de paix signés par le Premier ministre déplaisent aux extrémistes sionistes qui organisent « desmanifestations haineuses contre [ce dernier], qualifié de ‘capitulard’ et de traitre. »[4] De leur côté, le Hamas et le Jihad islamique « déclenchent une campagne d’attentats suicides en Israël »[5].

À 20 h 20, sur la place des Rois d’Israël, Rabin prononce son discours. « Les ministres sont présents ainsi que le président de la Knesset Shevah Weissde et de nombreux députés de la majorité. Desartistes sont également venus apporter leur contribution à cette manifestation politique de soutien à la politique du gouvernement »[6]. Malgré les protestants israéliens dans la rue, quelque 150 000 personnes sont présentes à la soirée que Rabin qualifiera comme étant « le plus beau jour de [sa] vie ».

La soirée se termine et à 21 h 44, alors qu’il revient entouré de gardes du corps à savoiture, le Premier ministre est tiré à bout portant, dans le dos, par Igal Amir, un jeune extrémiste juif. « Ses gardes du corps le poussent blessé dans sa voiture de fonction qui se dirige en trombe vers l’hôpital Ikhilov. »[7] Il meurt sur la table d’opération à l’âge de 73 ans. Interrogé par la police et devant jury, Amir « affirmera avoir agi sur ‘ordre de Dieu’. »4. La mort du lauréat de lapaix signe la fin des négociations avec l’OLP.

« Avec l’élection du nouveau gouvernement, c’est le retour de la droite israélienne au pouvoir […] [et] de la poursuite de la colonisation juive […]. Il n’est plus question d’un état palestinien, et le Likoud ferme la porte à toute discussion sur Jérusalem. »[8] C’est la fin des espoirs; la fin de toute paix possible entre Israéliens...
tracking img