Analyse de la photographie " the tank man", tian an men

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2929 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation d'image : " the tank man "

Source :

Charlie Cole, USA, Newsweek. « The Tank Man »
Beijing, China, 4 June 1989.
.

Source : site World Press Photo
Adresse :
http://www.worldpressphoto.org/index.php?option=com_photogallery&task=view&id=191&Itemid=115&bandwidth=low2high

- Annexes sur le même thème :

Stuart Franklin, USA, Magnum, « Tian'anmen Square »
Beijing,China, 4 June 1989.
Source : http://livo.files.wordpress.com/2008/05/stuart-franklin-tianamen-square.jpg

Jeff Widener, USA, AP : « Rebel »
Beijing, China, 4 June 1989.
Source : http://www.centerforthearts.us/images/Tankman601x393-PhotographbyJeffWidenerandAssociatedPress.jpg

Introduction

« La photographie reproduite à l'infini n'a lieu qu'une fois : elle répète mécaniquement ce qui nepourra plus se répéter existentiellement » . Ceci est une phrase extraite de l'oeuvre de Roland Barthes « la chambre claire ». Ainsi, toute photographie est en ce sens unique. En outre la photographie de Charlie Cole qui lui a permis de gagner le prix « World Press Photo of the year 1989 », a su marquer les esprits. Cette dernière est connue dans le monde entier et c'est donc de cette photoprésentée ci-dessus que traitera notre développement. Elle est parue dans dans le magazine Newsweek le 5 juin 1989 intitulée « the tank man ». En revanche, celle-ci nous permet de nous poser la question, en quoi elle reflète une époque dans un pays donné : la Chine autoritaire communiste ? Ainsi nous nous interrogerons sur le contexte dans lequel elle a été réalisée, puis nous nous attacherons à ladécrire pour enfin tenter de l'analyser et nous questionner sur son impact qu'elle a provoqué après sa publication.

I. Contextualisation de la photographie

Dans un premier point nous allons donc nous attacher à la contextualiser dans son époque. Pour cela nous allons avant tout présenter l'auteur de cette photographie, Charlie Cole. En 1989 il officie pour le magazine Newsweek, et grâce à saphoto réalisée le 4 juin 1989 sur la place de Tian' anmen, il remporte le prix « World Press Photo of the year 1989 », un concours instauré en 1955, récompensant les meilleures photographies de l'année. Grâce à ce prix il est alors reconnu dans la profession. En place depuis un certain temps, il fût envoyé par Newsweek car la colère populaire en Chine ne cessait de monter.
Déjà depuis le débutdes années 1980, des mouvements populaires, d'étudiants et d'intellectuels apparurent. En effet, après la mort de Mao, en 1976, la Chine est sujette à divers errements politiques. Le pouvoir tente le grand écart : libéraliser l’économie tout en conservant la dictature du parti communiste. Dès la fin des années 70, le gouvernement met en place des réformes économiques qui vont bouleverser la vie demillions de Chinois. Il y aura de nombreux nouveaux pauvres et quelques nouveaux riches. Dès 1983 mais aussi en 1985 ou encore au cours de l'hiver 1986-1987 des manifestations éclatèrent, appuyées par une accélération de l'inflation et une augmentation du chômage, qui opposent les ouvriers, qui souhaitent un retour à l'ancien système, aux intellectuels qui désirent une accélération des réformes.Deux courants donc s'opposent avec d'un côté des personnage comme Hu Yaobang, ancien chef du Parti Communiste Chinois ou encore Zhao Ziyang,secrétaire général du Parti communiste chinois, incarnant des velléités de réformes et soutenu par les étudiants. De l'autre côté se trouve le gouvernement chinois, mené surtout par Deng Xiaoping et Li Peng, favorable aux « quatre modernisations » à savoirl'industrie et le commerce, l'éducation, l'organisation militaire, l'agriculture. Celui-ci est aussi favorable à ouverture du pays aux investissements étrangers. Cependant les étudiants réclament aussi « la cinquième modernisation » celle de la démocratie et du multipartisme, inspirée de leur voisin Russe.
Des tensions sociales et politiques dirons-nous, sont alors déjà largement présentes....
tracking img