Analyse de la symphonie n°6 "pastorale" beethoven

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (663 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Beethoven : Symphonie n°6 « Pastorale » (1808)



Beethoven avait une particularité : noter ses idées musicales dans un cahier. La première esquisse pour la Symphonie Pastorale a étéretrouvée dans un cahier de 1803, aux côtés des thèmes de l’Héroïque et des débuts de la Cinquième Symphonie. Ecrites à la même époque (1806-1808), la Pastorale et le Cinquième furent jouées pour lapremière fois, ensemble, au même concert le 22 décembre 1808. Ces deux œuvres étaient si proches, bien que de style relativement dissemblable, qu’elles portaient leurs numéros inversés ; jusqu’àsa parution, la Pastorale fut la Cinquième Symphonie.
Cette Sixième Symphonie fut publiée en avril 1809 chez Breitkopf et Härtel sous le numéro d’opus 68, sous le titre suivant : « SymphoniePastorale ou souvenir de la vie champêtre (plutôt expression de la sensation que peinture) ». Beethoven lui-même donne ce titre à cette page et la dédie aux mêmes dédicataires que la Cinquième,c’est-à-dire au prince Lobkowitz et au comte Razumovski.
En marge de ses esquisses, Beethoven note en 1808 : « la Symphonie Pastorale n’est pas un tableau ; on y trouve exprimées en nuancesparticulières, les impressions que l’homme goûte à la campagne ».

Beethoven a donné également des titres à chacun des mouvements de sa Symphonie :
Premier mouvement : Eveil d’impressions joyeusesen arrivant à la campagne
Le thème-leitmotiv est l’une grande simplicité dont il semble que Beethoven ait emprunté la mélodie à un air populaire de Bohème (où le compositeur séjourna notammentpendant l’été de 1806, chez les Brunswick). La répétition continue de cette même formule mélodique assure une sorte de stabilité, sorte de paix profonde, qui contraste fortement avec le secondthème, plus animé, plus allègre. Le développement répètera inlassablement une même formule rythmique, avant une réexposition puis une coda brève, toujours basée sur ce thème-leitmotiv....
tracking img