Analyse de patrique2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1240 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le premier jour de stage en EHPAD (établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes), Monsieur X m’explique le déroulement type d’une journée avec les differents soins et activités proposées selon le moment de la journée : par exemple, le petit déjeuner est servi en chambre entre 08H00 et 10H00 à la demande du Résident et en fonction de l’heure à laquelle il se réveille. J’étaisagréablement surprise d’entendre ses paroles concernant une telle pratique car c’était la première fois que j’allais être dans un établissement où l’heure de réveil n’est pas institutionnalisée.
Le lendemain matin à 8H00, j’accompagne l’aide soignante pour installer les résidents les plus matinaux donc prenant leur petit déjeuner en premier. Nous rentrons dans la chambre de Madame L. L’aide soignanteallume la lumière et commence à baisser la barrière pour lever Mme L. celle ci a toujours les yeux fermés. J’interpelle l’aide soignante sur le fait qu’elle dort peut être. Elle me répond : « il faut l’installer car il faut la faire manger et après j’ai pas le temps ». A ce moment, je me suis tu et j’ai subi la situation, mon agréable surprise de la veille s’est envolé.
Madame L n’est pas la seule àêtre réveillée. Cette pratique est valable pour toutes les personnes nécessitant une aide au repas le matin.
Madame L est âgée de 86 ans et est pensionnaire de l’EHPAD depuis deux ans suite à une incapacité de rester à domicile. Il lui a été diagnostiqué un syndrome parkinsonien et une démence à corps de lewi. Elle a besoin d’une aide pour tous les gestes de la vie quotidienne : la prisealimentaire, les soins d’hygiène, la mobilisation.

Mon questionnement est le suivant : quelle est ma part de responsabilité en tant qu’élève infirmière face à cette situation ? Quelle est ma marge d’autonomie au deuxième jour de mon stage ?

La charte de la personne dépendante en institution énonce :
Comme tout citoyen adulte, la dignité et la vie privée du résident doivent être respectées. Lerésident a le droit d’exprimer ses choix et ses souhaits. L’institution devient son domicile où il doit y disposer d’un espace personnel. L’institution doit assurer les soins infirmiers et médicaux les plus adaptés à l’état de santé du résident.

La loi du 04 mars 2002 relative aux droits des patients et la qualité du système de santé stipule que le consentement doit être recueilli avant tout acte.L’exercice de la profession infirmier est régi par les dispositions du code de la santé publique depuis le 29 juillet 2004.
Article R 4311-4 : lorsque les actes accomplis et les soins dispensés relevant du rôle propre sont dispensés dans un établissement ou un service à domicile à caractère sanitaire, social ou médico social, l’infirmier peut sous sa responsabilité, les assurer avec lacollaboration d’aides soignants qu’il encadre et dans les limites de la qualification reconnue du fait de leur formation.
Article R4311-5 dans le cadre du rôle propre, l’infirmier dépiste et évalue les risques de maltraitance.
Article R.4312-4 concernant les règles professionnelles, le secret professionnel s’impose à tout infirmier ou infirmière et à tout étudiant infirmier dans les conditions établispar la loi
La démence à corps de lewi est une démence dégénérative se caractérisant par une altération progressive de la mémoire. Cette démence est liée à des inclusions appelés corps de lewi siégeant dans les neurones du locus Niger mais également au niveau du cortex frontal, pariétal et temporal.
Le syndrome parkinsonien est caractérisé par l’association de trois symptômes neurologiquesmajeurs traduisant l’atteinte du système nerveux central et comprenant une akinésie (lenteur et raréfaction de l’activité motrice) accompagné d’une hypertonie, a cela s’ajoute un tremblement des membres supérieurs au repos.

L’altération de la mémoire chez Mme L se manifeste par une incapacité à utiliser des objets pour effectuer des gestes simples comme porter une cuillère à sa bouche, ce qui...
tracking img