Analyse de pearl harbor par une affiche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pearl Harbor
Contexte :
Pearl Harbor est une base navale américaine située sur l’île d’Oahu à Hawaï.
L’attaque de Pearl Harbor est l’aboutissement de conflits militaires qui ont débuté en 1937. En effet le Japon avait pour projet d’étendre son empire dans les régions sud-est asiatiques. La Grande Bretagne ainsi que les Etats-Unis sont contre ce projet car ils y possèdent des terres. Après ledéclenchement de la deuxième Guerre mondiale, la Grande Bretagne est occupée à repousser les allemands, ce qui entraîne une baisse de ses troupes en Asie. Les Etats-Unis par certains accords politiques (conférence de Washington) s’étaient engagés à soutenir l’Angleterre si le Japon menaçait ses terres. C’est pourquoi ils renforcèrent leurs défenses militaires dans cette région. Les Etats-Unisbloquèrent l’accès au Japon aux matières premières et au pétrole. Le Japon ne pouvait alors pas continuer sa guerre contre la Chine. Deux choix s’offrirent à lui, soit il renonçait à cette guerre et à ses projets d’expansion, soit il s’emparait des possessions américaines et anglaises afin de pouvoir à nouveau bénéficier des matières premières. Le Japon comprit que pour vaincre les forces américaines, ilfaudrait attaquer par surprise.
Le principal point d’attaque de la stratégie japonaise était vers le sud-est. La marine américaine s’en était rendu compte car il y avait une forte concentration d’unité de flotte japonaise. Toute leur attention était focalisée sur cet endroit et ils ne pensèrent pas à une attaque surprise simultanée. Au japon, seuls quelques responsables étaient au courant. Lesjaponais espéraient profiter de la faiblesse des américains pour stopper leur expansion et détruire leurs bateaux mais surtout leurs trois porte-avions. Le 26 novembre 1941, les américains refusèrent toutes les offres de négociations des japonais. Le jour même, l’armée japonaise prévue pour Pearl Harbor se mit en route en empruntant un chemin inconnu des américains. Le 6 décembre, ces unitésarrivèrent au point d’attaque fixé au nord-ouest d’Hawaï. Les services américains avait réussi à décodé les textes japonais mais ne purent pas alerter les commandants de la flotte américaine de la zone de Hawaï à temps.
À 6 heures (heure d’Hawaï) la première vague avec 183 appareils attaqua la flotte américaine, la deuxième vague avec 170 avions frappa une heure plus tard. Cependant les japonais netombèrent sur aucuns porte-avions. Cette attaque fut un désastre pour la flotte américaine, plus de la moitié de leur infrastructures furent détruites et presque la totalité furent endommagées. Les pertes humaines s’élevèrent à 2400 morts et 1300 blessés. La nation américaine se mit de suite en guerre officielle contre le Japon.
Robert Guillain est né le 4 septembre 1908 et mort le 29 décembre1998. Il était un reporter français. En 1937 il fut envoyé en Chine. Pendant toute la seconde Guerre mondiale, il sera bloqué à Tokyo. Il aura été témoin des désastres des guerres y comprit des bombes atomiques.

Analyse du document:
Ce témoignage de Robert Guillain met en évidence la surprise et la peur de la population sur le moment. Personne, sauf quelques grands dirigeants ne se doutait d’uneattaque surprise. On remarque la première réaction des japonais, la peur (l. 3-4 : « stupeur et consternation muette », « la peur les a saisis »). Ils savent que le Japon vient de faire une énorme action militaire mais ne savent pas si cela marche ou s’ils sont en train de se faire écraser. Dès que la nouvelle de la victoire japonaise arrive, la population est soulagée. La peur laisse place à lafierté (l.7-9 : « la jubilation efface la peur […] l’orgueil de cet exploit »). Ils sont fiers de leur Etat car ils ne pensaient pas pouvoir battre les Etats-Unis. Ils trouvent que cette attaque est un coup de génie et ils sont sûrs d’eux.
Robert Guillain se demande si on avait vu venir la guerre, il répond : l.9 « la guerre, oui, l’endroit, non. En effet autant les Etats-Unis que le Japon...
tracking img