Analyse de pratique sep

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Situation 1

QUI ?

- Melle Sabine C.:
40 ans, séparée, 2 enfants (15 et 18 ans), sous tutelle (en raison de sa SEP), résidente au sein du foyer.

Pathologie: Sclérose En Plaques déclarée à l'âge de 16 ans (SEP: démyélinisation en plaque de la substance blanche du système nerveux central, débute par une inflammation évoluant vers la cicatrisation: sclérose, l'éiologie de la SEPest inconnue), avec pour conséquences un handicap locomoteur associant une hémiparésie gauche (paralysie légère consistant en une diminution des possibilités de contraction des muscles) à des troubles cérébelleux (en lien avec une altération du cervelet) proprioceptifs des 4 membres (perte de sensations, de sensibilité, de motricité fine, etc.), un handicap sphinctérien et un handicap cognitif(altération de la mémoire), une épilepsie.

Traitements:
Diffu-K* (chlorure de potassium): traitement des hypokaliémies, en particulier médicamenteuses (corticoïdes, laxatifs), effets indésirables: ulcération gastro-duodénale.
Mopral* 20 (oméprazole): traitement des ulcères gastrique et duodénal, des oesophagites érusives ou ulcératives symptomatiques par reflux gastro-oesophagien.Keppra* 500 (lévétiracétam): traitement en monothérapie ou en association des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez les personnes présentant une épilepsie, effets indésirables: amnésie, troubles de l'attention, troubles de la mémoire.
Epitomax* 100 (topiramate): traitement des épilepsies généralisées ou partielles en association à d'autres traitementsantiépileptiques quand ceux ci sont insuffisemment efficaces, effets indésirables: troubles de la mémoire.
Lyrica* 75 et 25 (prégabaline): traitement des douleurs neuropathiques périphériques et centrales, traitement en association des crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire, effets indésirables: troubles de la mémoire, incontinence urinaire.
Laroxyl* 25 (amytriptyline):traitement des douleurs neuropathiques périphériques de l'adulte.
Panos* (tétrazépam): traitement des contractures musculaires, interaction avec l'amytriptyline (Laroxyl*) à prendre en compte.
Kardégic* 75 (acétylsalicylate de lysine): traitement préventif secondaire de la TVP, de l'HTA (anti agrégant plaquettaire: fluidifie le sang), effets indésirables: ulcères gastriques.
Forlax*(macrogol): traitement symptomatique de la constipation.
Cacit-D3* (calcium, colécalciférol): traitement correctif des carences vitamino-calciques, effets indésirables: constipation.
Aérius* (desloratadine): traitement des rhinites allergiques.
Copaxone* (glatiramère): traitement indiqué pour réduire la fréquence des poussées chez la personne atteinte de SEP(traitement de fond de la SEP),effets indésirables: réactions aux sites d'injection (érythème, douleur, induration, prurit, oedème, inflammation, hypersensitivité, voire même nécrose).
Solu-Médrol* (méthylprednisolone): traitement (corticoïde) de la SEP en poussée, effets indésirables: ostéoporose, hypokaliémie, ulcères gastro-duodénaux, HTA.
Célestène* (bétaméthasone): traitement (corticoïde) de la SEP en poussée, enrelais d'une corticothérapie IV (intraveineuse), effets indésirables: ostéoporose, hypokaliémie, ulcères, HTA.

- M. Baptiste L. (EIDE): étudiant infirmier en 1ère année, en stage au sein du foyer, éxécute le soin.

- Mme Chantal L. (IDE): infirmière du foyer, observe le soin.

QUOI ?

Injection en sous-cutané d'une dose de Copaxone* (Cf. traitement de Melle C.) sous prescription médicale(article Art. R.4311-7 relatif à l'exercice de la profession, notemment aux actes professionnels sous prescription), suivant un protocole, et évaluation des sites d'injection précédents en regard des effets indésirables du traitement.

OÙ ?

Dans la chambre de la résidente, celle-ci étant encore alitée.

QUAND ?

Le matin, au réveil, avant la toilette et le petit-déjeuner.

COMMENT ?...
tracking img