Analyse de pratique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (684 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lieu :
Dans un service de gériatrie
Situations ou activités vues ou réalisées :
L’infirmier m’a montré plusieurs fois le déroulement du prélèvement capillaire pour les patients diabétique.Dans le cas de monsieur P., j’ai fait un prélèvement capillaire sur un patient hémiplégique qui ne pouvait donc plus faire sa glycémie capillaire seul. C’était la première fois que je réalisais ce soin.Observations, étonnements :
En arrivant dans le service le matin là, l’infirmier me dit qu’aujourd’hui c’est moi qui ferais le prélèvement capillaire de Mr P aujourd’hui. Je vais donc dans le postede soin et je me lave les mains. Je prépare mon chariot, après l’avoir désinfecté, avec un conteneur à aiguilles, des gants non stérile, une auto piqueur, deux compresses, une lancette, le lecteur delancette et enfin une solution hydro alcoolique. Je me lave à nouveau les mains et je pars vers la chambre du patient avec l’infirmier.
Arrivé dans la chambre du patient, je me présente, je lui ditle soin que je vais faire et je lui demande s’il n’a pas encore déjeuné car sur la prescription médicale il est écrit qu’il faut lui faire avant et après le petit déjeuner. Je constate aussi qu’ilvient d’être aidé pour sa toilette et que donc je ne vais pas avoir besoin de lui laver le doigt. J’ouvre la lancette, je la rentre dans le lecteur de lancette et je vérifie le numéro de lot affiché surle lecteur ainsi que sur l’emballage de la lancette. En effet il faut que ce soit le même numéro de lot sinon le résultat peut être faussé. Puis je remarque que je ne sais pas comment faire pour cepatient car il est hémiplégique et donc, un peu embêtée, je demande à l’infirmier qui me dit que je ne dois jamais piquer le côté paralysé. Je fais une friction avec la solution hydro alcoolique, je luidemande où il a été piqué la veille pour éviter de le repiquer au même endroit et je mets mes gants. J’évite aussi la pince, car c’est la sensibilité la plus importante de la main. Je frotte son...
tracking img